Samedi 6 juin, la caserne de Bourgoin-Jallieu ouvrait ses portes au public. ""Comme pour les éditions précédentes, ce rendez-vous était particulièrement attendu par les petits et les grands. Auparavant, l’opération était réservée aux enfants des écoles, qui pouvaient tout savoir de cette profession difficile qu’est le métier de sapeur-pompier.  C’est une mission de chaque jour pour des hommes et des femmes qui ont choisi de s’engager dans le monde de la santé et de la sécurité.
Le principe de la porte ouverte permet de toucher un plus large public. Ainsi, les sapeurs-pompiers professionnels et volontaires de Bourgoin-Jallieu, ainsi que l’amicale des sapeurs-pompiers, avec l’aide de l’amicale des “anciens”, ont accueilli de nombreux visiteurs afin de visiter le centre de secours mais aussi de mieux faire connaissance avec la profession. Cette édition 2015 s’est déroulée sous une chaleur écrasante et elle a battu des records de fréquentation. Ce qui avait de quoi ravir le capitaine Grégory Neyret, chef de caserne, ainsi que le lieutenant Jean Martre, président de l’amicale.
Toute la journée, les troupes de Christian Linossier, président de l’amicale des “anciens”, étaient à pied d’œuvre pour permettre à tout un chacun d’apaiser les petites soifs et les grandes faims. A midi, les viennoiseries laissaient place aux côtes de porc, merguez et frites. La foule était au rendez-vous tant et si bien que les pompiers ont dû aller au ravitaillement afin de répondre à la forte demande. Sachez qu’il s’est vendu plus de 450 bouteilles d’eau ! Dans l’après-midi, il était bien difficile de se mouvoir aux abords de la caserne. Toutes les activités proposées ont rencontré un vif succès. Les démonstrations  de secours sur un accident de la route, de recherche de victimes sous des décombres et d’intervention pour éteindre un feu d’appartement se sont déroulées en présence d’une foule nombreuse. Il y avait également un rameur et un simulateur conduite.

La grande échelle a toujours autant de succès
""La “grande échelle” a créé l’événement et suscité la curiosité des petits comme des grands. Les “klaxons” étaient également mis à rude épreuve. Ainsi, le temps d’une journée, les enfants ont eu le plaisir d’approcher de très près les “camions rouges”. C’était l’occasion encore de découvrir les différents matériels utilisés et les différentes techniques de lutte contre l’incendie, ainsi que d’en savoir plus sur toutes les consignes qui entourent la sécurité des sapeurs-pompiers en intervention, sans oublier les secours spécialisés.
Etre sapeur-pompier, c’est aussi servir l’action humanitaire lors de missions ponctuelles d’acheminement de matériels réformés donnés par les différents SDIS de France. Les pompiers assurent également des missions de formation auprès d’équipes de secours à l’étranger. D’ailleurs, la plupart d’entre eux opèrent à travers les unions départementales et régionales afin de répondre aux appels lancés par la Fédération des Sapeurs-Pompiers de France suite aux différents séismes à travers le monde. Plus qu’un métier, c’est une véritable vocation.
Carole Muet


2016-06-11