Le choix d’une centaine d’œuvres issues de la collection de la Fondation Gandur pour l’Art retrace l’histoire de la peinture non-figurative expressionniste à Paris, du milieu des années 1940 au début des années 1960. Ces tableaux de première importance permettent de considérer cette période d’une manière renouvelée et de renverser des préjugés tenaces sur la Seconde École de Paris en montrant sa vitalité et sa place réelle dans l’art international de l’après-guerre, sans crispation chauvine.

Introduite par quelques œuvres peintes immédiatement avant ou pendant la guerre, l’exposition se développe en sept sections, à la fois thématiques et chronologiques, et trois présentations monographiques consacrées à Pierre Soulages, Georges Mathieu, Gérard Schneider et Hans Hartung, faisant toute la place qu’ils méritent aux grands ensembles réunis par Jean Claude Gandur au fil des ans.

• ven 06. 05. 11 – dim 14. 08. 11
• Musée Rath | Place Neuve
• Ouvert de 10 à 18 h, mercredi de 10 à 20 h. Fermé le lundi
• Entrée CHF 10.– | CHF 5.–

entrée libre jusqu’à 18 ans

img17514.jpg

18. Pierre SOULAGES (1919)
Peinture 195 x 130 cm, 11 juillet 1953, 1953
Huile sur toile, 195 x 130 cm
Fondation Gandur pour l’Art, Genève
© 2011, ProLitteris, Zurich
Photo : Photo Art Digital Studio / Droits réservés
Inv. SOULA-010