Les ténors de l’horlogerie genevoise montent leur propre salon

par | 15 Avr 2020

Rolex, Patek Philippe, Chanel, Chopard et Tudor, cinq prestigieux représentants de l’horlogerie genevoise, viennent d’annoncer qu’ils ne seraient pas au prochain salon Baselworld, à Bâle, et qu’ils créaient leur propre manifestation à Genève, dans le cadre de Palexpo et avec le soutien de la Fondation pour la haute horlogerie. Ce nouveau rendez-vous, dont le nom n’est pas encore connu, aura lieu aux mêmes dates que Watches and wonders, le salon de la haute horlogerie, indique notre confrère l’Agefi.

Cette sécession met fin à une période de tension entre les marques phares et le salon bâlois. Les horlogers reprochent notamment aux organisateurs des « décisions non concertées et unilatérales », dont le report en janvier 2021 de Baselworld. Les cinq marques fondatrices n’excluent pas d’ouvrir leur initiative à d’autres. Ils annoncent dans un communiqué vouloir créer « la meilleure plateforme professionnelle possible » pour « mener à bien les défis futurs de l’industrie horlogère » et apporter « un éclairage indispensable sur le savoir-faire et les innovations de la branche ». Le rendez-vous se veut avant tout professionnel. Il sera ouvert aux détaillants, à quelques clients triés sur le volet et à la presse.

Le report de Baselword, qui devait se tenir du 30 avril au 5 mai, a été décidé fin février, au début de la crise du coronavirus. La colère des horlogers genevois s’inscrit dans le cadre d’une longue rivalité entre les deux villes. Il y a quelques années, c’est déjà la volonté de rapatrier les salons horlogers à Genève qui avait inspiré la création de EPHJ (environnement professionnel horlogerie joaillerie).

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Genève : les fonctionnaires manifestent contre la baisse de leurs salaires

Les agents de la fonction publique genevoise se mobilisent contre la volonté de l’exécutif cantonal de diminuer leur rémunération dans le cadre du budget 2021. Les fonctionnaires genevois vont-ils passer l’automne dans la rue ? Ils étaient en tout cas près de 6 000 à battre le bitume de la place...

La reprise se confirme dans l’industrie

La 8e vague de résultats de l’Observatoire de la santé des entreprises de Mont-Blanc Industries montre que les niveaux d’activité continuent de s’améliorer. Mis en place en mars 2020 par Mont-Blanc Industries,  en partenariat avec le cabinet Infusion, la Fondation de l’Université Savoie...

Votre magazine SPORT BUSINESS 01 saison 2020-2021

100% en ligne, feuilletez votre hors-série annuel SPORT BUSINESS 01 saison 2020-2021 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Le saviez-vous ?Vous pouvez afficher la publication en plein écran, télécharger le document en .pdf (nécessite un compte Calaméo gratuit), l'imprimer, mais aussi rechercher...

Un retour à l’emploi mieux guidé

Pour accompagner la reprise des salariés après une longue absence, Medef Auvergne Rhône-Alpes, Direccte et Agefiph ont édité le guide du maintien dans l’emploi. Le 11e baromètre de l’absentéisme et de l’engagement réalisé par Ayming indique que les arrêts de travail “longue durée” ont aug­menté de...

Le monde caché des mandataires de la CPAM

Créée en 1945, la CPAM a déjà 75 ans. Un âge qu’elle a pu atteindre notamment grâce à des personnes dévouées : les représentants des organisations syndicales et patronales. La Caisse primaire d’assurance-maladie (CPAM) célèbre cette année ses 75 ans. L’occasion de se pencher sur les arcanes de l’institution, plus précisément sur les mandataires oeuvrant […]

publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

2.50€ pour 24h
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS