Le Muséum d’histoire naturelle de la Ville de Genève présente, depuis le 1er novembre 2011, Les tortues des îles Barren, une exposition et un documentaire sur les tortues de l’archipel malgache.

L’exposition est consacrée à un projet de conservation de la biodiversité marine (et des tortues en particulier) sur les îles Barren à l’ouest de Madagascar. Mis en place en 2005 et terminé en 2010, ce projet coordonné
par le Muséum de Genève a été soutenu essentiellement par le Réseau
universitaire international de Genève, le WWF Madagascar et la Ville de
Genève (Muséum, Délégation à la coopération et Délégation Genève Ville Solidaire). Cette démarche, menée en lien étroit avec la population et notamment les pêcheurs de la région, avait pour objectif de préserver les cinq espèces de tortues marines menacées de disparition qui fréquentent le canal du Mozambique. La création future d’une aire marine protégée pour ces îles devrait assurer la préservation à long terme des espèces menacées dans cette partie de l’Océan Indien.

Le documentaire Les tortues de Barren est projeté en continu à l’espace vidéo qui jouxte l’exposition.
Résumé: L’archipel des îles Barren, à l’ouest de Madagascar, est un lieu de prédilection pour cinq espèces de tortues marines qui sont menacées de disparition. Dans cette région du monde, elles sont pêchées depuis des siècles et leurs nids pillés. Objets d’un commerce illicite mais très lucratif, leur chair et leurs oeufs sont très appréciés des populations locales. C’est à Maintirano, dans un village de pêcheurs Vezo, que Géraud Leroux et sa femme Lala ont élaboré un projet de gestion durable des tortues marines, fondé sur la participation active des populations locales.
Auteurs: J. Mathou & F. Pinosch; réalisation: J. Mathou; production: France Mexique Cinema (FMC); 2006; 52′.
Entrée libre.

img18340.jpg

Séance jusqu’au 1er avril 2012