Les trains CFF ont battu tous les records de ponctualité en 2006. Au niveau du trafic des voyageurs, 96.2 pourcents des convois sont arrivés avec moins de cinq minutes de retard. Ce fort taux de réussite s’explique notamment par l’introduction de Rail 2000. L’horaire est plus dense mais en même temps il est plus stable. En 2005, 95.7 pourcents des convois étaient arrivés à l’heure, malgré la panne générale qui avait paralysé le réseau en juin. Pour la première fois, les CFF ont analysé le taux de ponctualité durant les jours ouvrables. Il s’est élevé à 95.9 pourcents en 2006.

img2168.jpg

Les trains suisses restent fidèles à leurs habitudes: ils sont à l’heure