Les uns à côté des autres

par | 29 Nov 2007

C.F. Ramuz (dans des courts textes extraits de ses nouvelles et réflexions), bien plus que vaudois ou paysan, est le poète de la louange. Qu’il dise l’émoi d’un jeune homme suite à sa première rencontre avec une femme; qu’il dise la jeune femme fanant, prête à tout ou sûre de rien, selon l’alternance de soleil et d’ombre que les nuages lui accordent ; qu’il parle à sa fille nouvelle-née – toujours, sa langue dit le grand émerveillement devant l’inconnu du monde, qui est l’inconnu de nous-mêmes, et l’occasion du désir. Pour de plus amples informations, vous pouvez consulter le site suivant : http://www.sgg.ch/theatre/index.html .

img7085.jpg

La pièce se déroule au théâtre saint-gervais jusqu’au 2 décembre prochain.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Publicité

Pin It on Pinterest