Les Verts sont soulagés: les genevoises et genevois n’auront ainsi pas à subir les nuisances du «Red Bull Race», ce spectacle aéronautique d’un autre temps. Opposés à ce projet dès son annonce, les Verts ont dit haut et fort que la lutte contre le réchauffement climatique et la protection de l’environnement et, tout simplement, le bon sens, interdisaient d’envisager l’organisation de telles manifestations dangereuses, bruyantes et polluantes. Les organisateurs se sentent aujourd’hui obligés d’annoncer que «ce n’est pas à cause des écologistes, mais pour des questions d’agenda et de logistique» qu’ils renoncent à la mise sur pied de ce meeting. Les Verts engagent pourtant le Comité d’organisation des Fêtes de Genève, l’Office du tourisme et son président (par ailleurs candidat aux élections fédérales) à consacrer une ou plusieurs séances de travail à la mise en œuvre de mesures tendant à diminuer l’impact environnemental de ces fêtes tout en y améliorant la convivialité ! La marge de progression des Fêtes de Genève dans ce domaine est, en effet, très important et que la Fête commence.

img6231.jpg

Les Verts félicitent les organisateurs des Fêtes de Genève de renoncer au «Red Bull Race»!