Lever de rideau

par | 24 février 2012

Avec l’entrée en campagne officielle de Nicolas Sarkozy, tous les candidats à la future élection présidentielle semblent désormais connus. Et le spectacle va maintenant pouvoir commencer : les propositions de mesures vont se faire plus nombreuses et plus précises, les idées vont être débattues et défendues, les failles vont être exploitées pour mettre à terre l’adversaire. Tout cela selon une mécanique bien rôdée. Mais une question me taraude à chaque nouvelle campagne : pourquoi ne pas nous avoir fait profiter plus tôt de toutes ces brillantes suggestions capables de changer le sort de la France ?

En fait, le jeu semble surtout consister à briller devant les caméras, à prendre toute la lumière, à privilégier l’affectif sur la crédibilité.
A cet exercice, seuls deux candidats sont aujourd’hui nominés dans la catégorie du meilleur acteur. D’autres espèrent une reconnaissance en tant que meilleur second rôle. Comme en 2007, c’est principalement le cas de François Bayrou et de Marine Le Pen et, dans une moindre mesure d’Eva Joly et Jean-Luc Mélenchon (qui pourra aussi prétendre au prix du meilleur cabotin).

Vient ensuite une kyrielle d’acteurs bien décidés à se faire remarquer comme figurants. Parmi eux, certains bénéficient déjà d’une notoriété plus ou moins grande, comme Nicolas Dupont Aignan ou Nicolas Miguet. D’autres commencent à créer le buzz, comme Cindy Lee au programme très léger, dans tous les sens du terme, ou Dédé l’abeillaud qui, grâce à son costume de frelon et son discours sur la biodiversité, revendique déjà près de 350 promesses de parrainages…

Bien sûr la plupart de ses candidats devront renoncer à se présenter, faute de signatures, à l’instar d’Hervé Morin, dernier à avoir jeté l’éponge. Même la représentante du Front National semble en peine pour recueillir tous les soutiens nécessaires, malgré sa légitimité au niveau national

En vérité, pour aller au bout de la logique démocratique, il conviendrait d’autoriser chaque maire à soutenir l’ensemble des candidats qui lui semblent indispensables au débat.

0 commentaires

Découvrez également :

Votre magazine ECO Savoie Mont Blanc du 17 mai 2024

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine ECO Savoie Mont Blanc n°20 du 17 mai 2024 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés. Édition Savoie (73) : Édition Haute-Savoie (74) : Le saviez-vous ?Vous pouvez afficher la publication en...

LIRE LA SUITE

Publicité