Pour le public, l’exposition conçue et réalisée par des enseignants et professionnels de l’architecture sera l’occasion de découvrir le seul édifice construit par Le Corbusier & Pierre Jeanneret à Genève, en 1932. Plusieurs fois menacé de démolition du fait de son délabrement, l’immeuble a été préservé grâce à la communauté des architectes genevois qui le considère comme une oeuvre maîtresse et un modèle pour la profession. Le Conseil d’État a d’ailleurs classé l’immeuble comme monument historique en 1986.

L’exposition ouvre avec la conférence de Jacques-Louis de Chambrier, architecte mandataire pour la restauration de Clarté, qui présentera les points forts du travail en cours. La rénovation de la façade de l’immeuble et de ses parties communes a démarré en juin 2007 après une longue procédure de consultation de tous les intéressés, notamment les copropriétaires de l’immeuble, ainsi que l’Etat et la Confédération qui ont fourni un important appui financier. Les travaux devraient s’achever au printemps 2010. L’exposition elle-même propose un ensemble de photos, plans et fiches techniques retraçant chaque étape des travaux. On y trouvera notamment des photos de Claudio Merlini, pour l’Office du Patrimoine et des sites du Département des constructions et des technologies de l’information et des Archives Gad Borel-Boissonnas, Vésenaz.

Le chantier de restauration de l’immeuble Clarté représente un défi humain et financier puisque l’opération se veut à la fois techniquement exemplaire et respectueuse d’importantes contraintes de protection. Ce monument présente une substance architecturale riche mais fragile, nécessitant la conservation soigneuse de tout ce qui peut être conservé. Le chantier se caractérise par l’important démontage/remontage des façades, le remplacement des vitrages et la reconstruction des balcons suspendus avec un rivetage à l’ancienne. La restauration de cet ouvrage complexe en acier est un long processus qui nécessite la mise en oeuvre de protections provisoires, d’échafaudages, de techniques de démontage et de levage, de sablage et de peinture inédites. Elle doit en outre tenir compte des difficultés inhérentes à un chantier habité.

La Haute école du paysage, d’ingénierie et d’architecture de Genève a conçu et réalisé l’exposition sur la rénovation de Clarté en étroite collaboration avec les responsables du projet, l’Office du patrimoine et des sites du Département des constructions et des technologies de l’information ainsi qu’avec la Fondation Le Corbusier à Paris. Pour les enseignant-e-s et étudiants en architecture et architecture du paysage, l’événement constitue une occasion unique d’appréhender la modernité du célèbre architecte jurassien de La Chaux-de-Fonds, établi à Paris dès 1917, modernité illustrée par les techniques innovantes de la construction en acier et de l’architecture vitrée, lisse et futuriste, de l’immeuble Clarté à Genève.

img12197.jpg

Exposition sur la restauration de l’immeuble Clarté (Le Corbusier & Pierre Jeanneret) à la Haute école du paysage, d’ingénierie et d’architecture de Genève (HEPIA), du 25 mars au 8 avril 2009.