Les chiffres d’affaires de l’industrie suisse ont connu une évolution négative au 4e trimestre 2008. Par rapport au trimestre correspondant de l’année précédente, la production a baissé de 5,9% et les chiffres d’affaires de 1,7%. Les entrées de commandes se sont nettement réduites (-8,8%), de même que les commandes en portefeuilles (-3,4%). Quant aux stocks de produits finis, ils se sont accrus de 9%.

Baisse de la production industrielle
La production (sans la construction) s’est réduite de 5,9% au 4e trimestre 2008 par rapport au même trimestre de 2007. L’évolution négative est due essentiellement aux biens de consommation durables. Les pertes les plus importantes ont été observées dans la branche «cokéfaction, raffinage du pétrole». Viennent ensuite les industries extractives, l’industrie textile, l’industrie chimique et la métallurgie. Seule la branche « électronique, mécanique de précision » et l’industrie du cuir ont vu leur production augmenter.

Baisse des chiffres d’affaires
Les chiffres d’affaires (sans la construction) ont diminué de 1,7%. C’est la première fois depuis le 2e trimestre 2003 que les chiffres d’affaires de l’industrie suisse connaissent une évolution négative. Celle-ci est également due en premier lieu aux biens de consommation durables. Les plus fortes pertes ont été enregistrées dans la branche «cokéfaction, raffinage du pétrole », dans les industries extractives, l’industrie textile, la métallurgie et la fabrication de machines et d’équipements. En revanche, les chiffres d’affaires ont augmenté avant tout dans la production d’électricité, de gaz et d’eau, dans la branche « industrie alimentaire, boissons, tabac » et dans l’industrie du cuir.

Réduction des entrées de commandes
Par rapport au trimestre correspondant de l’année précédente, les entrées de commandes ont clairement diminué (-8,8% sans, -7,8% avec la construction) en raison du net recul de celles provenant de l’étranger. Des pertes massives ont été enregistrées dans la branche « fabrication de machines, équipements », la métallurgie et la branche « électronique, mécanique de précision ». Les entrées de commandes ont augmenté en revanche dans l’industrie du bois et dans la branche « industrie alimentaire, boissons, tabac ».

Diminution des réserves de travail
Le volume des commandes en portefeuille a diminué (-3,4% sans la construction, -2% avec la construction). La progression observée depuis le 3e trimestre 2004 a ainsi pris fin. Les baisses ont été les plus marquées dans les domaines « fabrication de machines, équipements » et «fabrication de caoutchouc, plastique » et dans l’industrie du cuir. Les industries extractives et l’industrie textile ont enregistré les plus fortes hausses.

Nouvelle augmentation des stocks
Les stocks de produits finis ont continué d’augmenter. Par rapport au même trimestre de l’année précédente, ils se sont accrus de 9%. L’augmentation la plus marquée a été observée dans le domaine « électronique, mécanique de précision » et dans l’industrie du bois. La branche « industrie du papier, édition, impression » et l’industrie textile par contre ont vu leurs stocks diminuer.

img12106.jpg

Indice de la production, des commandes, des chiffres d’affaires et des stocks dans le secteur secondaire au 4e trimestre 2008.