L"™offre commerciale s"™apprête à  entrer dans une nouvelle ère

par | 29 Oct 2016

Preuve de son dynamisme économique, le territoire de la Communauté d’Agglomération ""Porte de l’Isère (CAPI) ne manque pas de projets d’aménagements commerciaux. Une nouvelle ère est sur le point de s’ouvrir… Dernière annonce en date, le Préfet de l’Isère vient de donner son feu vert au “Village de marques” qui doit voir le jour à Villefontaine. Un investissement de 100 millions d’euros avec la création de 600 emplois à la clé. Si un projet a défrayé la chronique et suscité de multiples prises de positions ces dernières années, c’est bien celui-ci. Sur un terrain de 12 hectares à cheval sur le territoire de La Verpillière, 13 moyennes surfaces (spécialisées dans l’équipement de la maison) et 69 petites boutiques seront édifiées d’ici 2017.
Ce seront des boutiques de luxe aux enseignes prestigieuses recouvertes d’une toiture végétalisée, dont la conception a été confiée à l’architecte Gianni Ranaulo. L’intégration paysagère du “Village” sera particulièrement soignée. Autant de grandes marques réunies en un seul lieu, voilà qui devrait attirer du monde dans le Nord-Isère, le nouvel espace commercial étant appelé à rayonner sur tout Rhône-Alpes et la Suisse voisine. Le petit commerce de proximité pourrait en profiter également.

Feu vert du Préfet pour le “Village de marques” : 82 boutiques et 600 emplois à la clé
C’est au prix de 8,4 millions d’euros que l’Etat, propriétaire de ce terrain voisin d’une sortie de l’autoroute A43 et mitoyen de l’ex-RN 6, l’avait cédé à la Compagnie de Phalsbourg et à Freeport Retail, maîtres d’ouvrage. Après maintes péripéties ad-ministratives et judiciaires (vingt communes du Nord-Isère ainsi que le Fédération des groupements commerciaux avaient introduit des recours), le Conseil d’Etat a balayé les ultimes oppositions fin 2013. Une façon, déjà, de donner le “feu vert” à un ensemble commercial de prestige qui devrait donc créer 600 emplois effectifs et 250 emplois indirects (restauration, hôtellerie, chantier…).
L’enquête publique qui a eu lieu ensuite en juin 2014 n’a pas suscité d’oppositions majeures et le permis de construire est en cours d’instruction par la mairie de Villefontaine. Alors que les difficultés liées à la présence d’une espèce d’oiseaux protégée sur le site ont été gommées, la signature du permis permettra le coup d’envoi des travaux. L’APIE, association de protection de l’environnement, a obtenu dans l’affaire des mesures compensatoires jugées «satisfaisantes», avec l’aménagement de “refuges” pour les oiseaux sur l’ancien terrain de moto-cross. 
Maintenant que le Préfet de l’Isère a donné son feu vert au projet, les premiers engins de chantier devraient intervenir dans quelques semaines sur le site d’où furent extraits, il y a 40 ans, des matériaux destinés à la réalisation de l’A43. à partir de 2017, cet axe autoroutier dirigera les 1,2 million de visiteurs annuels attendus vers ce “Village de marques” dont la situation, aux portes de l’agglomération lyonnaise, doit lui assurer le succès.

Ca bouge aussi à l’Isle d’Abeau
""Non loin, à l’Isle d’Abeau, c’est le centre commercial Carrefour qui fait peau neuve. Datant de 1986, la galerie aux 35 boutiques bénéficie actuellement d’importants travaux de rénovation conduits par “Carrefour Property” et le groupe Labruyère. La première phase du chantier vient de s’achever avec la reconfiguration de l’une des entrées, dotée d’un “sas phare” entièrement vitré. Le 23 septembre, c’était l’inauguration d’une station-service plus moderne… 
Et on a encore rien vu, des travaux d’extension devant démarrer sous peu. D’ici mars 2017, la galerie commerciale des Sayes prendra en effet une nouvelle dimension avec une dizaine de boutiques supplémentaires, une grande enseigne de prêt-à-porter de 2000 m2 environ et un nouveau restaurant. Les entrées de ces nouveaux magasins donneront sur un parking végétalisé avec des totems en tête d’allées indiquant en “direct” le nombre de places libres. Sympa, un cheminement piéton protégé par une verrière de 5 mètres de large ajoutera de la convivialité à l’ensemble. L’investissement se chiffre à plusieurs millions d’euros.
On terminera ce tour d’horizon avec le nouveau centre commercial qui a ouvert cet été à proximité. Baptisé “La Vague”, il a vu le jour en face du parc Saint-Hubert, en lisière du boulevard de l'Arbonnas. Ces 8000 m2 de surfaces de vente abritent 12 enseignes dédiées à l’équipement de la personne, avec un restaurant Mac Donald’s en prime. Sur Bourgoin-Jallieu et son agglomération, les consommateurs ne vont avoir que l’embarras du choix. L’emploi s’y retrouve également. Les signaux sont au vert !
Stéphane Perrin


2016-10-29

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Ouverture des stations : les clés du débat

« Il me semble impossible d’envisager une ouverture des stations pour les fêtes de fin d’année ». la phrase d’Emmanuel Macron n’en finit pas de faire couler de l’encre et d’agiter les réseaux. C’est dans ce contexte...

Lire la suite

Au Pipa, Patagonia et Pampa se côtoient

En attendant un tassement de la crise sanitaire, le Parc Industriel de la Plaine de l’Ain (Pipa) poursuit sa mission. Véritable poumon économique, il a inauguré “Patagonia”, un bâtiment locatif d’environ 1000 m2 de...

Lire la suite

Publicité

Pin It on Pinterest