L’ONG internationale «Plan» a ouvert un bureau à Genève afin de se trouver au centre de la politique de développement européenne dans sa lutte en faveur des droits de l’enfant. Pour le 20e anniversaire de la Convention des droits de l’enfant, le 20 novembre 2009, les principaux manquements doivent arriver sur le tapis politique.

L’oeuvre d’entraide «Plan», qui travaille pour le respect des droits de l’enfant dans 49 pays en voie de développement en Asie, Amérique latine et Afrique, entend également être présente à l’endroit même où se prennent les décisions concernant les droits de l’enfant au niveau international. C’est ce qui a amené l’organisation à ouvrir un bureau à Genève. Plan a plus de 70 ans d’expérience dans le travail de projets pour et avec les enfants. La communauté internationale devrait pouvoir plus profiter de cette expérience.

Plan suivra et soutiendra le travail de la Commission de l’ONU pour les droits de l’enfant. Dans le groupe des ONG pour la Convention des droits de l’enfant, Plan travaillera en collaboration avec d’autres organisations non gouvernementales pour faire avancer l’implémentation de la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant. Au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, dans le comité de l’ONU relative aux droits économiques, sociaux et culturels et dans d’autres groupes, l’oeuvre d’entraide s’engagera pour que les requêtes des enfants soient prises en compte plus sérieusement.

Le nouveau bureau de Plan sera dirigé par la double-nationale suédo-suisse Anne-Sophie Lois. «Le 20 novembre, nous fêterons le 20e anniversaire de la Convention des droits de l’enfant. Il ne faut pas que l’on doive attendre encore 20 ans pour voir cesser les atteintes les plus choquantes aux droits de l’enfant.» Mme Lois a travaillé jusqu’à présent pour le Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC) également à Genève. Auparavant, elle a été employée par le CICR et la Croix Rouge suédoise, avec des missions en Afrique, Asie et Amérique latine. Le bureau genevois de Plan sera soutenu par le bureau zurichois de l’organisation, ouvert en 2006, lequel s’occupe avant tout de gestion de projet.

img11920.jpg

L’ONG internationale «Plan».