«Lumières de Bohème» est l’histoire, dans les années 1920, des dernières heures du poète Max Estrella : dans son ivresse, il parcourt le Madrid de la bohème accompagné de Don Latino, «son chien fidèle» et, en chaque lieu, se déroule un évènement. A sept heures du soir, un anarchiste catalan est amené en prison ; un peu plus tard, le poète est arrêté pour scandale sur la voie publique et emprisonné ; puis d’une salle de rédaction du quotidien populaire en passant par le bureau du Ministre de l’Intérieur ; le café Colomb, rendez-vous des célébrités du moment, les tavernes fréquentées par le petit peuple ou les jeunes artistes d’avant-garde, les rues chaudes, ils parcourront dans une fête explosive et grotesque leur itinéraire habituel qui les ramènera à l’aube, épuisés et défaits, à leur point de départ, la mansarde du poète. Pour de plus amples informations, vous pouvez consulter le site suivant : http://www.theatredecarouge-geneve.ch .

img5993.jpg

La pièce se joue au Théâtre de Carouge jusqu’au 2 septembre prochain