Afin de rendre hommage à un des plus grands et des plus beaux lacs d’Europe, la Ville d’Evian présente l’exposition «Lumières de Lac» de l’artiste photographe Laurent Geslin.

La nature est une perfection. Les photographies de «L.G.» l’attestent de la plus belle des manières. Arrangée par des jets de lumières calculés, c’est partiellement que la nature est sublimée… L’obscurité permet de mettre en lumière les parties essentielles d’un espace-temps. Clair-obscur sur l’oiseau à plumes, prise de vue en macro sur un exposé d’écailles, flou artistique sur les mats des goélettes, flash puissant sur des branchages tombant dans l’eau, certains clichés exposent la nature telle qu’elle est: franche et vraie ; et d’autres le fait culturel dans son authenticité. Les jeux d’éclairages mettent l’accent sur un détail et alternent surbrillance et douceur des traits.

Recherche esthétique
Le message de l’artiste n’est pas caché ou subliminal. Il est clair, direct et simple: le beau impose l’admiration ; le parfait imposte le respect. L’auteur nous amène vers la contemplation active avec des ingrédients multiples: couleurs de la nuit, de l’aurore ou du crépuscule, rayons artificiels, pièces mécaniques, gestes humains, avifaune… La poésie s’installe dans la limpidité de l’eau du lac comme dans le ciel bleu outremer. Et l’hyperréalisme s’affiche expressément sous le bec de canard ou sur l’éclat de plastique. Le Léman et son environnement sont magnifiés. On observe un pêcheur qui s’affaire sur sa barque ou un cygne qui sieste sur la berge, pourtant c’est le lac qui est au cœur de la composition. Au premier plan immédiatement ou au dernier discrètement. Par effet direct ou indirect. Plus le Léman est pris sous tous les angles et aussi parfait soit-il, plus il nous apparaît un brin perfectible… En dévoilant le beau qui ne se voit jamais, l’exposition en révèle ses points faibles. «Lumières de lac» de l’artiste photographe Laurent Geslin, c’est une certaine unité de perception pour le spectateur: un lac unique aux mille facettes différentes. On l’aura compris: plutôt que de chercher à choquer, à travers des photos illustrant les dégâts causés par la pollution, le photographe a, au contraire, choisi de saisir le «beau» dans et autour du Léman. Les images proposées captent avant tout des moments de vie dans ce qu’ils ont de plus esthétiques pour atteindre des objectifs pédagogiques. Le Léman, un bien à protéger sans mesure. bp

Ouvert tous les jours de 10h à 18h (sauf le lundi)

img10855.jpg

«Lumières de lac»
Photographies de Laurent Geslin
Du samedi 1er novembre au dimanche 11 janvier 2009 au Palais Lumière, Quai Albert Besson, 74500 Evian