L’UNIGE dans l’espace… à la chasse des astroparticules

par | 9 Août 2016

Depuis de nombreuses années déjà, la Suisse est une partenaire essentielle dans les recherches en astrophysique. Pionnière dans ce domaine dès le début du 20ème siècle, membre fondateur des grandes organisations spatiales européennes, conceptrice d’instruments scientifiques de pointe, la Suisse développe et exporte son savoir-faire jusqu’au tréfonds de l’Univers.

Mais l’espace demeure encore bien mystérieux. Aujourd’hui, les physiciens du monde entier se demandent encore où est passée l’antimatière. En effet, la théorie du Big Bang implique qu’à l’origine de l’Univers, matière et antimatière étaient également abondantes. Jusqu’à présent, les scientifiques ont pu exclure l’existence de grandes quantités d’antimatière dans le voisinage de notre amas de galaxies. Mais qu’en est-il ailleurs ?

Afin de présenter ses travaux de recherche sur le rayonnement cosmique, le Département de physique nucléaire et corpusculaire de l’Université de Genève (UNIGE) organise une exposition intitulée « L’UNIGE dans l’espace… à la chasse des astroparticules », du 18 août au 30 septembre, à la Salle d’exposition de l’UNIGE (SEU, Uni Carl Vogt). La chasse aux astroparticules vise à en savoir un maximum sur les origines des rayons cosmiques, les associer aux sources astrophysiques connus ou identifier des sources non conventionnelles comme la matière sombre ou des résidus d’antimatière.

Divers évènements entourent cette exposition ouverte au public et gratuite. Outre les visites guidées (mardi 25 août et jeudi 27 septembre de 12h30 à 13h30, sur inscription), le lancement du détecteur d’astroparticules « POLAR » sera retransmis en direct dimanche 18 septembre à la SEU (heure à définir en fonction des conditions météorologiques), puis rediffusé en continu au sein de l’exposition. Le jeudi 15 septembre, une visite du centre de contrôle de l’Alpha Magnetic Sprectrometer (AMS), seul centre de contrôle hors NASA relié à la Station Spatiale Internationale, sera organisée au CERN de 12h à 14h (sur inscription, places limitées). Enfin, le Prix Nobel de physique Samuel Ting donnera une conférence intitulée « The Cosmos is the Ultimate Laboratory », le mardi 27 septembre à 18h30 à l’auditoire du Musée d’Ethnographie de Genève (sur inscription, place limitées).

www.unige.ch/public/carrousel/chasse-astroparticules

img21413.jpg

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Niveau de vie : 65 800 euros par an

Dans la partie française du pôle métropolitain de Genève (composé de huit intercommunalités autour du lac Léman), les 10 % les plus aisés ont un niveau de vie supérieur à 65 800 euros par an, dépassant même 78 500...

Lire la suite

Publicité

Pin It on Pinterest