À partir du 23 février, les visiteurs du Musée d’art et d’histoire pourront découvrir un nouvel accrochage dans les salles beaux-arts : trois paysages respectivement dus à Ferdinand Hodler (1853-1918), Cuno Amiet (1868-1961) et Félix Vallotton (1865-1925), ainsi qu’une nature morte signée Vallotton.
Ces quatre huiles sur toile ont fait l’objet, au début de l’été 2016, d’un legs souhaité par l’avocat genevois Jean Clostre. Ce grand mélomane était membre de la Société des Amis du Musée d’art et d’histoire (SAMAH) et du Bureau de la Société des Arts de Genève. Le quatuor d’oeuvres faisait partie de sa collection personnelle.
img21854.jpg