Le but de l’association des maires et adjoints des deux cantons de ""Bourgoin-Jallieu est de faire naître et d’entretenir la convivialité, encore et toujours.
L’association est composée de 18 communes constituant les deux cantons de Bourgoin-Jallieu Sud et Nord, à savoir : Bourgoin-Jallieu Sud : Badinières – Châteauvilain – Crachier – Domarin – Les Eparres – Maubec – Meyrié – Nivolas-Vermelle – Saint-Alban-de-Roche – Sérézin-de-la-Tour et Succieu / Bourgoin-Jallieu Nord : Ruy-Montceau – Saint-Chef – Saint-Marcel-Bel-Accueil – Saint-Savin et Salagnon.
Pour la mandature 2008-2014, le renouvellement des municipalités était assez important. Elle est ainsi composée “d’anciens” et de nombreux “p’tits nouveaux” qui, pour certains, ont découvert la vie publique.
Ce samedi 1er juin, l’association tiendra sa dernière assemblée générale du mandat. Ce sera aussi, pour bon nombre, la dernière réunion ! En effet, si certains élus ne se sont pas positionnés, nous savons déjà que plusieurs édiles du pays berjallien ne repartent pas ! Certains pour une question “d’âge”, d’autres pour des raisons familiales. En effet, certains estiment avoir largement donné de leur temps au service de leurs contemporains. Ils souhaitent profiter de leur famille et prendre, enfin, un peu de temps pour eux. En attendant, toutes et tous seront heureux de se retrouver pour la “dernière” du mandat !
L’assemblée générale de l’association étant itinérante, celle-ci se déroulera sur le canton Sud, à Châteauvilain.
Cette réunion de travail se déroulera sous la présidence de Guy Gagnoud, maire de Saint-Marcel-Bel-Accueil, élu président de l’association de 2001 à 2008, et de 2008 à 2014. Auparavant c’était Edmond Roy, maire de Bourgoin-Jallieu qui occupait ce “fauteuil”.
Rappelons que cette association est alimentée par une cotisation versée par les communes concernées et elle permet de financer une partie des voyages et du repas suivant l’assemblée générale.
Et si nos édiles semblent prendre du bon temps lors de cette réunion annuelle, ne croyez pas pour autant que ces derniers se la coulent douce. Tout au long de l’année, ils se retrouvent pour évoquer les soucis quotidiens d’un élu et organiser des réunions avec différentes instances afin de trouver des réponses et autres solutions pour mener à bien la mission qui leur a été confiée par les électrices et les électeurs.
Aussi, pour cette “dernière”, ils ont demandé à ce que soit abordé le dernier volet de la réforme territoriale. Ce sujet sera traité, bien évidemment, par Daniel Vitte, président de l’association des maires et adjoints de l’Isère.
Il y aura également des interventions émanant du Commandant de Compagnie et du Commandant de Brigade de Gendarmerie de Bourgoin-Jallieu concernant la sécurité des personnes et des biens puisque le territoire nord-isérois subit les assauts de petits délinquants mais également de “gangs de malfaiteurs”. Le Nord-Isère, comme au niveau national, est victime du grand banditisme. Le constat est des plus inquiétants pour un territoire composé de communes pro-ches de Grenoble et de Lyon.
A l’issue de la lecture des rapports d’activités et financiers, et des différentes interventions des invités de l’association, les élus rendront visites aux producteurs locaux (maraîchage et producteur de lait).
La journée se terminera autour d’un déjeuner.
Texte et photo : Carole Muet

2014-10-14