Les travaux de construction de la Maison de santé pluridisciplinaire qui doit voir le jour ""à Saint-Victor-de-Cessieu ont débuté le 15 avril. Le chantier durera 18 mois. Il s’inscrit dans le cadre du projet de revitalisation du centre-bourg. L’apport de ce nouveau service pour le bien être des habitants répond également à une logique de territoire. Des tracés ont été effectués, délimitant l’emprise sur le parking Cartallier. 
Le rez-de-chaussée du futur bâtiment, très vaste, permettra l'installation de quatre médecins, de deux infirmiers, d’un kinésithérapeu-te, d’une orthophoniste, d’une psychologue et de deux dentistes. Ce projet a suscité de nombreuses demandes. En effet, une sage-femme, une diététicienne et un podologue aimeraient intégrer l’équipe. Au-dessus, la SEMCODA, partenaire de la construction, a prévu de créer 12 logements sur deux étages, vendus en accession sociale à la propriété. Voilà qui permettra aux jeunes comme aux anciens de rester vivre à Saint-Victor dans des logements adaptés, à proximité des services et des commerces du village.
Déjà, la municipalité a travaillé, en concertation avec les riverains, à la réorganisation des circulations autour de la future Maison de santé. Prenant en compte l’augmentation prévisible du flux de voitures, la circulation dans le chemin Cartallier se fait en sens unique (montant) à partir du Passage des Papeteries. C’est plus sûr. L’usage est réservé aux riverains, le chemin étant coupé à la circulation au niveau du carrefour avec le chemin des Papeteries. Une voie de contournement sera créée à la place, remontant sur le terrain allant jusqu’au giratoire. Cette nouvelle voie débouchera en face de la montée du Fossard, le Conseil général ayant donné son accord. Cette configuration de voirie permettra de dégager une parcelle pour un autre projet immobilier, lié à la Maison de santé, sur l’espace supérieur du terrain. Ça bouge à Saint-Victor-de-Cessieu !

2015-05-16