Tenue depuis 1982 par Anne et Michel Vilain dans la rue piétonne, la librairie-papeterie ""Majolire est une “institution” pour les Berjalliens. Quant à ceux qui arrivent en ville, on ne peut que leur conseiller de ne pas s’arrêter à la vitrine, de taille relativement modeste. Au sous-sol, au pied des marches, c’est le royaume des livres, rangés dans une pièce immense ! «Nous avons en moyenne 28 000 références en magasin, la boutique comptant 500 m2 sur trois niveaux avec l’espace France Loisirs», explique le gérant. Il y a sept ans, Majolire s’est en effet agrandi en déménageant sur la place Charlie Chaplin, à l’endroit longtemps occupé par le cinéma.
Au gré des allées, les libraires se font un plaisir d’orienter les clients, de les conseiller sur les derniers ouvrages parus, de leur faire partager leurs coups de coeur pour des romans pas forcément mis en avant par la “machine commerciale” des grands éditeurs… La responsable du magasin, Christelle Mignant, met tout ça en musique. Généraliste, Majolire s’est toutefois spécialisée dans trois grands pôles : le livre “jeunesse”, le roman de fiction pour adultes et la bande dessinée. L’espace “jeunesse”, baptisé “Square de l’Ecole des loisirs”, est à la fois ludique et attractif avec un large choix.

Clubs de lecteurs et rencontres : le livre à coeur
Michel Vilain avertit toutefois : «La rentrée littéraire, ce sont 600 nouveaux romans qui paraissent. Nous devons faire des choix pour en mettre certains en avant.» Original, ce “choix” est en partie arrêté en fonction de l’avis de lecteurs assidus du Pays berjallien ! De fait, Anne Vilain a mis sur pied un club de lecture baptisé “Les passeurs de mots”. Toutes les six semaines, le petit groupe se retrouve autour d’une table dans l’espace “Rencontres” du magasin. Anne raconte : «Nous mettons en disposition des spécimens adressés par les éditeurs juste avant parution. Ensuite, chacun est invité à remplir une fiche de lecture afin de donner son avis. Nous attribuons régulièrement des coups de coeur. C’est très convivial.» Son mari complète : «Par ce biais, le club peut aiguiller notre clientèle dans le choix d’un livre. Ce sont de vrais ambassadeurs de Majolire !»
Des animations similaires ont été mises sur pied pour les lycéens avec le club “Pass’ Mapaj”, les amateurs de BD (“Les passeurs de bulles”) ou encore les passionnés de mangas japonais (club “Tokyoyume”). Tous sont hébergés dans la librairie. Michel Vilain explique : «Cela correspond à notre désir de nous singulariser, d’apporter une touche personnelle. Tous les libraires vendent à peu près les mêmes livres. Il faut donc faire preuve d’imagination pour inciter les clients à franchir notre porte, à se rendre dans une librairie plutôt que dans une grande surface.» Dans le même esprit, Majolire organise des rencontres régulières avec des auteurs, des séances de dédicaces… Un partenariat fort s’est également noué avec l’association Inis (culture italienne) pour la tenue de conférences thématiques. 

Un vrai réseau culturel
""Souhaitant encourager les échanges, le couple contribue aussi à la diffusion de la culture à Bourgoin-Jallieu au gré de plusieurs partenariats (salon de la BD, festival Carnival, biennale du livre jeunesse…). Majolire accueille même des groupes de musique, des expositions d’illustrateurs ou des chorales. Michel Vilain souligne : «Seuls, nous ne pouvons pas faire grand chose. Mais en réseau, nous sommes capables de proposer de très belles manifestations culturelles ouvertes à tous.» Majolire, c’est aussi une belle aventure humaine, l’histoire d’un couple qui a choisi il y a un peu plus de 30 ans de réorienter sa carrière professionnelle en investissant le monde des livres. ça lui a réussi. Anne et Michel Vilain sont aujourd’hui à la tête de deux librairies-papeteries, l’une à Bourgoin-Jallieu, l’autre dans la zone commerciale de l’Isle d’Abeau. Avec une quinzaine d’employées, le livre a encore un bel avenir chez Majolire !
Stéphane Perrin


2015-09-05