Les principaux constructeurs misent tous sur la voiture discount. Ainsi, Toyota a décidé de suivre le mouvement et de développer un véhicule «à coût extrêmement bas», autours des 8’000 francs environ, ce qui serait meilleur marché que la Logan du français Renault. Le groupe japonais est donc en train de réfléchir au design et au développement des nouveaux matériaux. Toyota espère pouvoir commercialiser sa voiture discount non seulement dans les pays émergents (Chine, Inde, Brésil, Russie), mais également sur le marché japonais.

img2103.jpg

Toyota et d’autres marques se tournent vers le low-cost