La Chine a indiqué que «la vaste majorité» de ses exportations vers les Etats-Unis étaient «aux normes américaines» et indiqué qu’elle ouvrait une enquête après le rappel par Mattel de plus de 18 millions de jouets. «La vaste majorité des exportations chinoises vers les Etats- Unis sont aux normes américaines», a affirmé l’Administration du contrôle de qualité, dans un communiqué constituant la première réaction officielle de Pékin. L’administration explique aussi qu’elle «porte une grande attention» au rappel de jouets annoncé par Mattel mardi, le deuxième en deux mois, et affirme être en contact à ce sujet avec la Commission américaine de protection des consommateurs. «De plus, nous ouvrons une enquête», ajoute-t-elle.

Plus de 18 millions de jouets rappelés
Mattel a rappelé 18,2 millions de jouets fabriqués en Chine entre 2002 et janvier 2007, présentant des risques pour les enfants, notamment parce que de petits aimants sont susceptibles de se détacher et d’être ingérés. En Suisse, 94 000 jouets à aimants sont concernés, avait indiqué mardi la filiale suisse de Mattel. Il s’agit de diverses poupées, figurines et sets d’accessoires – essentiellement Polly Pocket et Doggie Day Care – dont les petits aimants risquent de se détacher et d’être ingérés par les enfants. Des soupçons de peinture au plomb ont déjà provoqué le rappel début août d’environ un million de jouets fabriqués en Chine pour Fisher-Price, qui fait aussi partie du groupe Mattel, et le mois précédent de 1,5 million de petits trains en bois.

img5864.jpg

Le groupe Mattel rappelle encore des millions de jouets dangereux