L’écurie McLaren comparaît aujourd’hui pour la deuxième fois devant le Conseil mondial de la FIA dans le cadre de l’affaire d’espionnage qui l’oppose à Ferrari et pourrait perdre sur tapis vert le fruit de ses brillants résultats en piste puisque l’écurie risque l’exclusion des Championnats 2007 mais aussi 2008. Le président de la FIA Max Mosley avait saisi la Cour d’appel internationale de la Fédération suite à la demande de l’Automobile club d’Italie, lui-même sollicité par Ferrari qui se sentait léser de ne pouvoir exprimer totalement son point de vue. Quelle que soit la décision du Conseil mondial, elle sera susceptible d’appel. A noter que sous la présidence de Mosley, jamais la Cour d’appel de la FIA n’a infirmé de jugement du Conseil mondial.

img6199.jpg

L’écurie Mc Laren comparaît devant le Conseil mondial de la FIA