Vous connaissez la rue Tabazan? Du nom de la famille de bourreau de la république de Genève…? Ce nom donne froid dans le dos.

Problème de panneau dans la vieille-ville
Que l’on descende la rue Tabazan et qu’on regarde l’écriteau sur le mur, on aura l’impression de faire connaissance avec une famille « gessienne ». Que l’on monte cette même ruelle, et que l’on regarde l’écriteau, c’est un voyage dans une famille « savoyarde » qui s’offrira à nous.

Une question s’impose alors : la famille Tabazan, famille gessienne ou famille savoyarde?
Sur le second panneau, il est précisé « originaire de Chilly ». Chilly est une commune du département de la haute-savoie au nord d’Annecy, à 6 km de Frangy. Chilly n’est donc pas du bon côté du Rhône pour appartenir géographiquement au pays gessien. La famille Tabazan serait donc savoyarde puisque originaire de Chilly. Le premier panneau est-il donc faux?

Rappel historique
On sait que, pendant deux siècles à partir de l’an 1355, le Pays de Gex était soumis à l’autorité du Duché de Savoie. Peut-être que les Tabazan habitèrent pendant cette pédiode là le pays de Gex. De là les Tabazan étaient devenus des gessiens. Ah, ce Pays de Gex! Terre frontalière avant tout…Or, on nous dit que les Tabazan étaient genevois (et même bourgeois de Genève) depuis au moins l’an 1490…Le plus connu des Tabazan était François Tabazan (1534-1624), bourreau comme ses aïeux et ses enfants. Une famille de bourreau au moyen-âge l’était de père en fils. François Tabazan est connu pour avoir été l’exécuteur des Savoyards faits prisonniers la nuit de l’Escalade. Autre question : Tabazan qui était d’origine savoyarde a t-il pu tuer ses compatriotes? Genève se mélange donc les pinceaux en disant tantôt origine savoyarde, tantôt origine gessienne, pour l’histoire, les Tabazan ne sont pas de Genève…

img702.jpg

Les Tabazan, famille savoyarde, gessienne, genevoise ou de Genève…?