La Maison Familiale Rurale de Mozas (MFR)  tenait son assemblée ""générale vendredi 25 mars. Aux côtés de Muriel Aimonetto, directrice de l’établissement de formation par alternace, avaient pris place le président Marcel Teste, Christèle Patricot (secrétaire) et Yvette Drevet (trésorière). Comme cela avait été annoncé, le conseil d’administration et l’équipe pédagogique ont beaucoup travaillé sur le dossier de CAP Agricole Rénové. Un projet avait été déposé au mois de juin 2014. Depuis, il a été présenté une seconde fois. Désormais, il s’intitule Métiers de l’agriculture, option ruminants et grandes cultures. Il a été validé. Cette nouvelle formation permettra d’optimiser la réussite de chaque jeune. En 2016, la MFR de Mozas va également réfléchir à anticiper l’évolution des besoins des familles. Elle préparera aussi l’avenir en se projetant dans un projet global de rénovation des infrastructures afin d’être au service de son territoire.
Dans sont mot d’accueil, Marcel Teste avait évoqué l’avenir de la MFR : «Les mauvais chiffres qui se répètent régulièrement semblent nous contraindre à un présent difficile avec peu de perspectives. Certains plongent carrément dans la nostalgie du “c’était mieux avant” en évoquant des périodes révolues plus souriantes. Notre société serait-elle devenue incapable de s’imaginer un avenir ? On peut, bien sûr, essayer d’analyser tout ce qui était plus satisfaisant avant pour s’en inspirer quand c’est réalisable. Mais l’avenir n’est-il pas, par définition, incertain ? Il reste donc par conséquent le champs des possibles. Alors, par notre volonté commune, créons un désir d’avenir ! N’est-ce pas cette volonté d’avenir qui a fait apparaître les Maisons Familiales Rurales et leur donne encore toute leur raison d’être ? Oui, notre Maison Familiale est un outil d’avenir. Cette ambition, nous la structurons dans notre projet d’association. Le futur que nous appelons de nos vœux est simple. Nous devons faire en sorte que nos moyens, tous les principes fondamentaux, toutes les valeurs qui ont fait la force des MFR soient mis en œuvre pour que chaque élève devienne un exemple réel de notre devise : “Réussir autrement”. Aller vers la réussite est un apprentissage exigeant. Mais nous sommes prêts à relever le défi.»
Au fil de la réunion, Marcel Teste rappelait que construire un projet ensemble marque une volonté d’avenir. Il concluait : «Avoir une volonté d’avenir, cela s’appelle aussi “espérer”. Quand on a 18 ans, on est bouillant. J’en profite pour remercier de sa présence Jean-Pierre Girard, adjoint au maire. Il est un fervent défenseur de l’emploi et des jeunes. Ils ont besoin de se sentir soutenus.»

Des projets porteurs de nouvelles ambitions
""Depuis la dernière assemblée générale, la vie associative de la MFR de Mozas s’est poursuivie avec sept conseils d’administration, deux bureaux, une commission “finance”, deux commissions “travaux” et une commission “fête”. Comme chaque année, l’établissement a poursuivi la rénovation de ses infrastructures. Elle a tout d’abord procédé au changement du bac à graisse de la cantine scolaire pendant les congés de Toussaint pour 7 464 €. Ces travaux ont été financés à hauteur de 50 % par le Conseil régional et 20 % par le Département de l’Isère. Quant à la rénovation des locaux afin d’améliorer les conditions de vie des jeunes, elle se poursuit au fil du temps. 
Trois dossiers de subvention ont été déposés auprès du Conseil régional. Cela concerne la mise en conformité électrique d’une partie du bâtiment principal et de l’atelier pédagogique pour un montant de 15 275 €, la mise en accessibilité PMR (personnes à mobilité réduite) de l’atelier pédagogique, estimée à 42 440 €, et l’attribution de nouveaux matériels pour le plateau pédagogique chiffrée à 3 600 €. Une autre demande d’obtention de matériel type Isobus et GPS a été déposée auprès de l’organisme collecteur de la taxe d’apprentissage afin de moderniser l’atelier.
Par ailleurs, la MFR répond toujours à la demande du territoire en prêtant ou en louant ses locaux en journée à des organismes du milieu agricole ou autres. Le week-end est en gestion libre. Du côté des activités, de nombreux temps forts ont  marqué l’année 2015. La MFR de Mozas a ainsi participé à une vente aux enchères de génisses avec le syndicat Montbéliard de l’Isère le 15 avril. C’était une première dans le département. Dans le cadre du Sommet de l’élevage qui s’est déroulé à Cournon, les élèves de 1ère Bac Pro CGEA ont participé aux olympiades des bergers organisées par Inn’ovin. Par ailleurs, les Secondes PA ont participé au pointage charolais de la foire de Beaucroissant. Et en décembre, ils ont effectué le pointage qualificatif pour le Salon de Paris à La Côte-Saint-André. 
Notez enfin que dans le courant du mois d’avril, la MFR de Mozas accueillera les jeunes québécois de la MFR du Granit pour la cinquième année consécutive. En cette année scolaire 2015-2016, les jeunes s’ouvrent sur l’extérieur. Il y aura un séjour sportif pour les 4e à Autrans  en partenariat avec l’AFRAT. Les élèves de 3e prendront quant à eux la direction de l’Alsace, les Secondes se rendront en Camargue, tandis que les Terminales iront au Canada. Ces séjours seront aidés dans leur financement par la soirée choucroute, la vente de chocolats et une aide de la Région pour le Canada. Notez que la MFR de Mozas reversera une participation à la fondation des MFR en vue de les attribuer au Brésil. Le verre de l’amitié a clôturé cette assemblée générale.
Carole Muet


2017-04-11