Le groupe Microsoft a été condamné à une amende de 497 millions d’Euro par le Tribunal de première instance de l’Union européenne. Le géant informatique a été condamné pour abus de position dominante. Microsoft avait fait appel contre la condamnation prononcée en 2004 par la Commission européenne. Cette dernière a exigé que le groupe cesse de vendre son système d’exploitation Windows, obligatoirement équipé du logiciel Media Player. D’après l’Union Européenne, le groupe Microsoft utiliserait son quasi-monopole sur les systèmes d’exploitation pour écarter ses concurrents sur le marché des logiciels audio-vidéo.

img6244.jpg

Le groupe Microsoft est accusé d’abus de position dominante