Le groupe Microsoft souhaite se développer sur le marché en forte croissance de la publicité online en tablant sur l’innovation pour concurrencer Google. Le géant californien a toutefois pris de l’avance sur lui avec le rachat de Doubleclick. Microsoft était jusqu’ici très critique sur le rachat de Doubleclick, annoncé en avril par Google pour la modique somme de 3,1 milliards de dollars (3,6 milliards de francs), estimant qu’il mettrait son concurrent en situation de monopole sur la publicité online. Il a semblé changé de point de vue, considérant que l’innovation ferait la différence sur le long terme. Pour les responsables du groupe, il n’est pas nécessaire d’être le premier arrivé pour réussir dans un secteur, mais d’apporter la petite touche qui peut faire la différence.

img6417.jpg

Microsoft souhaite amener une valeur ajoutée à la publicité online pour concurrencer Google.