Ils en ont rêvé pendant des mois, tout comme 50 000 autres enfants de toute la Suisse. Samedi dernier, pour Kim, Cédric, Tania, Matthias, Celine, Ralf, Virginie, Mario, Eveline, Brahian, Ramona et Stefano le rêve est devenu réalité. Ils furent les premiers à franchir la ligne d’arrivée décrochant
ainsi le titre de champion du Migros Sprint 2008. La relève des sprinters suisses est assurée!

Une compétition passionnante en plein coeur de Chiasso
382 filles et garçons venus de tout le pays s’étaient réunis samedi matin au coeur de Chiasso (TI), impatients de prendre le départ de la finale du Migros Sprint 2008. Leurs qualifications cantonales et régionales en poche, ces jeunes athlètes n’avaient plus qu’une chose à faire pour décrocher le titre de
champion: remporter la finale du Migros Sprint 2008.

Aussitôt le coup d’envoi donné, ces jeunes âgés de 10 à 15 ans se sont élancés dans la course en donnant le meilleur d’eux-mêmes. Chacun à sa façon: certains sont partis debout, d’autres le pied dans le starting-block, certains ont couru pied-nus, d’autres en chaussures à crampon. En tout cas, ces jeunes
sprinters partageaient tous la même volonté: tout donner. La victoire, comme la défaite, s’est jouée à quelques centièmes de seconde. Les spectateurs ont vécu une course exaltante durant laquelle joies et déceptions se sont succédé.

Radieux, Ramona Aeberhard de Thoune et Stefano Croci de Coldrerio (TI), qui sont montés sur la plus haute marche du podium dans leur catégorie, s’expriment après la course: «C’est un sacré feeling. Je n’aurais jamais cru que je remporterais la finale du Migros Sprint», dit Ramona Aeberhard après avoir franchi la ligne d’arrivée – et de verser des larmes de joie. Stefano Croci est plus loquace: «Ce titre a une grande signification pour moi: ça fait un an que je m’y prépare et je suis très fier de l’avoir remportée.» Le jeune
Tessinois de 15 ans ne sait pas encore très précisément où cette première victoire au Migros Sprint va le mener: «Je vais continuer à travailler sur moi et je verrai bien où ça me mène. Plus j’irai loin, mieux ça sera.»

Un succès sur toute la ligne
Ceux qui n’ont pas gagné, n’ont pas non plus tout perdu! Ils rentrent à la maison avec une chose très personnelle et imprenable: le souvenir d’une expérience humaine et sportive, vécue avec leurs parents, amis, frères et soeurs. Ils sont venus nombreux, par cette belle matinée ensoleillée, pour soutenir leurs favoris et le cas échéant, réconforter les perdants et féliciter les vainqueurs. Le président Alberto Mogliazzi du SFG Chiasso est ravi: «Tout s’est déroulé pour le mieux. Nous sommes tous enchantés par
cette manifestation: les athlètes, les entraîneurs, les parents et les autorités – que pouvait-on attendre de plus?» Alberto Mogliazzi n’est pas seulement heureux du succès de cette course, il est surtout très fier
qu’en contribuant au bon déroulement de la finale, son association ait pu faire quelque chose pour les jeunes athlètes et promouvoir l’athlétisme.

img10425.jpg

Migros Sprint (Cr: Erwin Züger)