En 2014, les habitants du canton de Genève se déclarent d’abord de confession catholique-romaine (43 %), puis sans confession (27 %) ou de confession protestante (10 %). Les personnes de nationalité suisse sont particulièrement nombreuses parmi les protestants (83 % d’entre eux) et les sans confession (68 %). Elles représentent 55 % des catholiques-romains et 45 % des musulmans.

La proportion de personnes n’ayant assisté à aucune célébration ou service religieux collectif au cours de l’année s’élève à 40 %. A l’opposé, un peu moins d’un Genevois sur dix s’y rend au moins une fois par semaine, en majorité des femmes (56 %). Ces pratiquants assidus sont sensiblement plus âgés (53 ans en moyenne) que ceux qui ne se rendent à aucun service religieux (46 ans).

Les Genevois sont 44 % à croire à une vie après la mort. Logiquement, la religiosité joue un rôle important : 71 % des personnes se disant religieuses y croient, contre 29 % de celles se déclarant peu ou pas du tout religieuse.

Par ailleurs, pour 66 % des Genevois, la théorie de l’évolution est l’explication la plus cohérente de l’origine de l’être humain. Cette part atteint 72 % parmi les personnes se déclarant peu ou pas du tout religieuse, contre 54 % parmi les personnes religieuses.

Pour en savoir plus

Religion et spiritualité à Genève en 2014. Coup d’oeil n° 58, décembre 2016.

A commander gratuitement à cette adresse :
 » href= »http://www.ge.ch/statistique/domaines/01/01_05/publications.asp »>http://www.ge.ch/statistique/domaines/01/01_05/publications.asp.

img21717.jpg