Musée de Bourgoin-Jallieu : Bel exercice d"™art contemporain "Avec et sans s"™tresses"

par | 1 Juil 2017

""Parallèlement à son parcours permanent, le musée de Bourgoin-Jallieu propose au public une exposition temporaire chaque été. Elles répondent à trois objectifs : permettre des recherches scientifiques sur les objets et les œuvres conservés par le musée, s’appuyer sur des artistes locaux souvent peu connus dont l’œuvre mérite d’être mise en lumière et ouvrir les portes à la création actuelle. Les expositions temporaires permettent au musée de faire découvrir aux visiteurs des œuvres, des savoir-faire et des artistes encore insoupçonnés.
Depuis le samedi 18 juin et jusqu’au dimanche 4 décembre, c’est l’exposition “Avec et sans s’tresses, exercice d’art contemporain” qui est à découvrir. Ce projet / exposition se présente comme un exercice donné à des artistes transformés en élèves. Studieux ou dissipés, ils sont tous chargés d’existence, matière idéale pour la création. Ce n’était pas la seule contrainte imposée, ce n’était que l’étincelle qui n’aurait pu s’allumer sans toute cette magnifique matière que sont les tresses produites dans les Monts du Pilat, entre Lyon, Vienne et Saint-Etienne.
Le commissaire de l’exposition, Yves Sabourin, a demandé à des artistes de fabriquer pour la première fois des croquets, des tresses et des lacets en soie grège (directement débitée du coton sans aucun traitement) ou en soie décreusée (élimination du grès par un lavage) légèrement rosée. Chacun était également invité à mettre en valeur des matériaux purs comme la rayonne d’un blanc argenté, un simple coton d’un précieux et sombre gris anthracite, ou encore un coton vermillon à l’accent populaire. Ce textile met parfaitement en valeur les modèles choisis lorsqu’il est mis en “frottement” avec la soie décreusée rosée.

Des dessins, des photos et des sculptures
Les grands élèves ont beaucoup œuvré, à des rythmes différents qui rappellent le cliquetis des tresseuses. Ils présentent des dessins, des photographies et des sculptures à poser, à suspendre ou bien à installer au mur comme des trophées, constituant ainsi la première collection d’art contemporain en tresses et lacets.
Ce projet présente la continuité de l’engagement d’Yves Sabourin, qui est celui d’associer diverses pratiques artistiques. L’homme est convaincu que la culture n’a pas de rupture mais évolue avec son temps sans oublier la tradition. Ce n’est pas la première fois qu’Yves Sabourin est invité en tant que commissaire au Musée de Bourgoin-Jallieu. Il est intervenu à deux reprises en 2008 à l’occasion de l’exposition “Mode en Bolivia, Elisa Johnston” et pour les dix ans de l’exposition “Métissages”, qui tourne toujours à l’international. Lors de l’exposition “Sacré blanc”, dont il assurait le commissariat au musée de la tapisserie Jean Lurçat à Angers, le Musée de Bourgoin-Jallieu avait prêté l’œuvre de Jean-Marc Cérino “Savoir c’est se souvenir”, réalisée en 2000 dans des entreprises de photogravure et d’impression sur étoffes de la ville (Piolat-Georges et Mermoz).
La présentation de cette exposition s’inscrit dans la droite ligne des engagements du Musée de Bourgoin-Jallieu, croisant création contemporaine, textile et tradition des savoir-faire de la région Auvergne-Rhône-Alpes.
Carole Muet

Les rendez-vous autour de l’exposition
– Visites commentées : Approche technique et historique de la production de tresses, lacets et croquets en région Auvergne-Rhône-Alpes et compréhension des œuvres présentées au moyen de cette matière première. Dimanches 3 juillet, 4 septembre, 2 octobre, 6 novembre et 4 décembre de 14h30 à 15h30. Tarif : 4 euros, gratuit moins de 18 ans.
– Rencontre avec Marie-France Arlaud : atelier de “mini-sculpture graphique”. Dimanche 3 juillet de 16h à 17h. Pour adultes. Gratuit.
– Le Musée amusant : “Attrapons les rêves d’été”. Atelier animé par Carole Cellier, couturière et créatrice textile. Création d’un attrape-rêve avec différentes techniques et matériaux textiles. Pour les 7-12 ans. Jeudi 7 juillet de 14h à 17h. Tarif : 10 euros.
– Le Musée amusant : “Fils à tresser”. Atelier animé par Bénédicte Auriault et Caroline Levecque. Initiation à la technique de tressage japonais, le kumihimo, pour réaliser un bracelet, un porte-clés ou une breloque. Pour les 7-12 ans. Mardi 12 juillet de 14h à 17h. Tarif : 10 euros.
Infos pratiques : Musée de Bourgoin-Jallieu, 17 rue Vic-tor-Hugo. Tél. 04.74.28.19.74 / Fax. 04.74.93.93.58 / musee@bourgoinjallieu.fr
Horaires d’ouverture : du mardi au vendredi de 10h à 12h et de 14h à 18h, samedis et dimanches de 14h à 18h. Entrée gratuite. Accessible aux personnes à mobilité réduite.


2017-07-01

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Publicité

Pin It on Pinterest