Près de 40% des naissances dans le monde ne seraient pas enregistrées selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS). La proportion des décès non enregistrés est encore plus importante, puisqu’elle atteint les deux tiers. L’OMS reçoit des statistiques fiables sur les causes de décès de 31 de ses Etats membres seulement sur 193, indique l’agence de l’ONU. Le manque de fiabilité touche notamment les pays en voie de développement. Chaque année, 48 des 128 millions de naissances dans le monde et 38 des 57 millions de décès ne sont pas enregistrés, précise l’OMS.

img6709.jpg

Selon l’OMS, près de 40% des naissances dans le monde ne seraient pas enregistrées.