Köbi Kuhn souhaiterait que son équipe gagne un deuxième match consécutif dans la même semaine. L’objectif est donc la victoire face aux Etats-Unis demain soir au Parc St-Jacques de Bâle. Quatre jours après la victoire 3-1 sur l’Autriche à Zurich, ses joueurs doivent être capables d’enchaîner. Pour ce premier Suisse – Etats-Unis depuis le match nul 1-1 de Detroit lors de la Coupe du monde 1994, Köbi Kuhn n’a pas exclu l’éventualité de jouer avec deux attaquants. « Il est possible de le faire même si Alex Frei n’est pas là », lance-t-il. Les limites physiques de Hakan Yakin et le manque de compétition de Margairaz, ses deux candidats pour la place de premier soutien de l’attaquant dans son traditionnel 4-4-1-1, inciteront-ils Köbi Kuhn à franchir le pas ? Un duo Streller-Nkufo peut, il est vrai, lui procurer des satisfactions. Auteur d’un doublé contre l’Autriche, le Bâlois est en pleine confiance. Quant au Vaudois, le public suisse reste sur une impression favorable lors du match contre les Pays-Bas à Genève.

img6570.jpg

L’équipe de Suisse affronte les USA pour la première fois depuis la Coupe du monde 1994.