De nombreuses actions ont été entreprises par l’Etat de Genève au cours de la dernière décennie en matière de gestion de la nature. Souvent ambitieuses et pionnières, elles sont recensées dans le document « Nature dans le canton de Genève ». Cette synthèse constitue un véritable état des lieux de la nature à Genève. Elle révèle que notre canton dispose dans ce domaine d’une richesse réjouissante, mais qu’il doit aussi faire face à de sérieux défis qui requièrent une approche globale et transversale

A mi-parcours de l’année internationale de la biodiversité, l’Etat de Genève publie une synthèse des actions accomplies par le Canton au cours de la dernière décennie dans le domaine de la gestion de la nature. Ce document, intitulé « Nature dans le canton de Genève », constitue ainsi un état des lieux très complet de notre patrimoine naturel. Il aborde toutes les thématiques concernées, comme par exemple la faune, la flore, les arbres, la pêche ou encore la nature en ville, établissant pour chacun d’eux une évaluation du contexte, des enjeux et des perspectives.

Cette publication permet de faire le point sur 10 ans de gestion de la nature mise en œuvre par un canton qui se caractérise par une approche particulièrement dynamique et rationnelle, souvent pionnière. Valorisant les expériences accumulées, elle constitue ainsi un remarquable outil de gestion de la nature. Richement illustrée et accessible, elle trouvera son utilité aussi bien auprès des collectivités publiques que des associations qui œuvrent dans ce domaine. Par ailleurs, les enseignants ou les curieux pourront également puiser dans ce document quantité d’informations et de données instructives.

Une approche transversale
Ce travail de synthèse et d’analyse apporte surtout des indications précieuses pour la préservation des écosystèmes genevois. Il démontre notamment la nécessité de privilégier une approche transversale. En effet, la gestion de notre patrimoine naturel dépend très directement d’autres domaines clés, comme l’aménagement du territoire, l’agriculture ou l’éducation. Cette conclusion souligne ainsi l’utilité de l’établissement d’une stratégie de la biodiversité à l’échelle cantonale. Cette démarche ambitieuse, annoncée par le Conseil d’Etat comme l’une des priorités de son Programme de législature, devrait franchir une nouvelle étape avec le dépôt d’un projet de loi-cadre dans les mois à venir. Elle pourra dorénavant s’appuyer sur un état des lieux étayé et objectif de la nature genevoise en vue de sa préservation sur le long terme.

img15878.jpg

L’Etat de Genève publie une synthèse des actions accomplies par le Canton.