Les Fonds d’art contemporain de la Ville et du canton de Genève inaugurent vendredi 19 octobre à 18h30, sur la plaine de Plainpalais, le dernier volet de l’ambitieux projet d’art public Neon Parallax, démarré en 2006.
Trois nouvelles installations lumineuses, conçues par les artistes Ann Veronica Janssens, Pierre Bismuth et Christian Robert-Tissot, viennent compléter le projet sur les toits de trois immeubles bordant le côté est de la plaine (boulevard Georges-Favon et avenue Henri-Dunant). Parallèlement, une publication, une exposition et un colloque accompagnent ce projet d’art public.

Ces trois œuvres viennent compléter un dispositif artistique, démarré en 2006, et qui compte déjà six installations d’artistes suisses et internationaux:

YES TO ALL de Sylvie Fleury (CH);
Breath de Jérôme Leuba (CH);
What I Still Have To Take Care Of de Christian Jankowski (D);
Expodrome de Dominique Gonzalez-Foerster (F);
Fly a Dragon Kite de Nic Hess (CH);
Axis of Silence de Sislej Xhafa (Kosovo).

Les œuvres sont visibles simultanément depuis le centre de la plaine, pour une durée limitée à dix ans.

Conçu spécifiquement pour la plaine de Plainpalais, l’ensemble réunissant neuf installations sur les quatre faces de la plaine, a été pensé comme un contrepoint artistique aux publicités installées sur les quais bordant la rade, ces deux espaces urbains ayant une configuration quasiment identique, en forme de losange.

Neon Parallax est conçu et produit par les Fonds d’art contemporain de la Ville et du canton de Genève, en partenariat avec les propriétaires des immeubles sur lesquels sont placées les œuvres.

img19659.jpg

© Serge Fruehauf