Noël est une fête religieuse chrétienne célébrant chaque année la naissance de Jésus-Christ, commémorée par des offices religieux spéciaux, des échanges de cadeaux et de voeux. La date du 25 décembre coïncide avec des fêtes païennes plus anciennes liée au solstice d’hiver. Noël est aussi fêté par un grand nombre de personnes non chrétiennes. En-dehors des aspects religieux, la manière la plus courante de fêter Noël consiste à se rassembler en famille ou avec des amis, à organiser une veillée autour d’un feu de bois, à mettre un sapin décoré dans la maison et à échanger des cadeaux. Noël est un jour férié dans de nombreux pays de tradition chrétienne, qui tombe le 25 décembre dans les pays de tradition catholique ou protestante, et le 7 janvier dans les pays de tradition orthodoxe.

Avant Noël
Bien avant l’apparition du christianisme, l’époque du solstice d’hiver était déjà une période charnière de l’année, qui regroupait de nombreuses croyances relatives à la fertilité, la procréation et à l’astronomie. Les Celtes faisaient de grands feux aux solstices pour lutter contre les ténèbres. Ils avaient très peur de ces périodes sombres durant lesquelles le jour durait moins longtemps.

Le Père-Noël
Chez les Germains, un personnage ambivalent nommé «Hellequin», faisait la tournée des familles afin de récompenser les enfants sages et de punir les enfants désobéissants. Chez les Vikings, un homme habillé d’une grande cape censé représenter Odin le dieu scandinave de la guerre et souverain des divinités nordiques, visitait les maisons afin de demander si tout allait bien et d’offrir des friandises aux enfants sages. Les Romains fêtaient les Saturnales : d’abord du 17 au 21 décembre, puis plus tard du 17 au 24 décembre, les hommes et les femmes portaient des guirlandes autour du cou et s’offraient toutes sortes de cadeaux.

img1821.jpg

Et le Père-Noël?