A l’occasion de son centenaire, une édition fac-similé du premier Guide MICHELIN helvétique est accompagnée avec le nouveau guide MICHELIN Suisse 2008. En comparant les deux ouvrages et notamment les plans de villes, ou encore les informations indiquées dans les établissements, il est intéressant de mesurer aussi bien l’évolution de l’environnement urbain que celle du tourisme. Toutefois certains hôtels déjà cités dans la première édition y figurent encore. Ayant comme objectif l’aspect de la convivialité, le Guide Michelin Suisse 2008 propose des nouveautés comme la liste des restaurants ouverts le dimanche à Genève et à Zürich, une carte indiquant les étoiles et les Bib Gourmands en début de guide, ainsi qu’un nouvel atlas de 11 pages regroupant toutes les localités citées dans cette publication.

Ce ne sont pas moins de 1917 établissements qui sont recommandés dans le Guide MICHELIN Suisse 2008. Le fait même qu’un établissement soit recommandé constitue une preuve de qualité indépendamment de la catégorie dans laquelle il est répertorié. Comme chaque année, de nombreux établissements ont été distingués pour la qualité particulièrement bonne de leur cuisine : 76 établissements ont reçu un Bib Gourmand pour leur excellent rapport qualité prix, dont 10 nouveaux. En tout, 84 restaurants ont reçu les étoiles MICHELIN tant convoitées; la Suisse défend sa première place dans la gastronomie européenne en termesd’étoiles par habitant.

Onze 1 étoile et un nouveau 2 étoiles
Il existe désormais en Suisse un nouveau restaurant 2 étoiles: le restaurant Schauenstein à Fürstenau (GR), qui était répertorié l’année dernière dans la rubrique «Espoir». Cette année, dix nouveaux restaurants ont obtenu leur première étoile, dont le « Park-Hotel Sonnenhof », à Vaduz dans la principauté du Liechtenstein. Le guide MICHELIN Suisse 2008 compte quelque 69 restaurants étoilés, dont deux restaurants trois-étoiles, Philippe Rochat à Crissier et Gérard Rabey (Le Pont de Brent à Montreux/Brent). La catégorie «Espoirs» nous permet de nous projeter vers l’avenir. Dans l’édition 2008, ce ne sont pas moins de quatre établissements qui ont l’espoir de décrocher leur première étoile MICHELIN: le Vertig’O à Genève, l’Al Portone à Lugano, le Ryokan Hasenberg – Usagiyama dans le Widen argovien et le St. Meinrad à Zurich. Les inspecteurs MICHELIN ont découvert le potentiel culinaire de ces restaurants. S’ils maintiennent cette qualité élevée de cuisine, ces quatre Espoirs pourraient, l’année prochaine, recevoir leur première étoile.

img6962.jpg

Guide MICHELIN Suisse 2008: la Suisse affirme sa place dans l’élite de la gastronomie européenne.