Nouveau scandale de maltraitance animale dans un abattoir de l’Indre

Nouveau scandale de maltraitance animale dans un abattoir de l’Indre
Nouveau scandale de maltraitance animale dans un abattoir de l’Indre
Notez cet article !

Une nouvelle vidéo choc de maltraitance animale, diffusée par l’association militante L214, a conduit samedi à la fermeture provisoire d’un abattoir certifié bio de l’Indre, à la demande du ministre de l’Agriculture. Des animaux suspendus par une patte, découpés alors qu’ils sont encore conscients : ces images filmées en secret entre fin août et début septembre par l’association de défense des animaux, ont conduit la préfecture à suspendre immédiatement, et de manière provisoire, les activités de l’abattoir du Boischaut, un établissement public de Lacs (Indre), géré par la communauté de communes du Pays de La Châtre-Sainte-Sévère. Quelque 17.000 animaux sont équarris chaque année dans cet abattoir certifié bio, qui compte 17 salariés.

Lire l'article originel >>

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

ARTICLES LES PLUS LUS

PUBLICITÉ

ARTICLES PREMIUM

Premium

Latest
Nouveau scandale de maltraitance animale dans un abattoir de l’IndreNotez cet article ! Une nouvelle vidéo choc de maltraitance animale, diffusée par l’association militante L214, a conduit samedi à la fermeture provisoire d’un abattoir certifié bio de l’Indre, à la demande du ministre de l’Agriculture. Des animaux suspendus par une patte, découpés alors qu’ils sont […]
This category can only be viewed by members.

Auto, micro… des entreprises comme les autres ?

Auto, micro… des entreprises comme les autres ?4 (80%) 1 vote Alors qu’il fête ses dix ans, le régime d’autoentrepreneur – devenu micro – continue à faire des émules. Un succès qui soulève autant de questions qu’il apporte de réponses. «Ce n’est pas parce que l’on est micro, que l’on est entrepreneur. On le devient […]

Contenu reservé aux abonnés premium

Je me connecte → log in

Je m’abonne → Premium Digital un an, Premium Digital 1 jour, Premium Digital 1 semaine, Premium Digital 1 mois or Premium Digital 6 mois

Besoin d'aide ? → digital@groupe-ecomedia.com