Durant la législature écoulée, les Verts ont renforcé leur présence et fait aboutir des projets qui leur tenaient à cœur dans le domaine des mobilités douces, de la promotion des femmes au sein de l’administration municipale, de l’Agenda 21, et d’une meilleure gestion publique. Ils ont démontré qu’ils avaient la capacité d’être une force de proposition, de faire avancer le débat et d’établir des ponts. L’état de la planète est préoccupant : le réchauffement climatique et la surconsommation des ressources constituent des menaces pour notre proche avenir. L’augmentation de la précarité et l’affaiblissement des liens sociaux posent de nouveaux défis aux collectivités. Enfin, la perte de confiance des citoyennes et des citoyens vis-à-vis de leurs élus n’améliore en rien les choses. Les Verts sont convaincus que l’on peut inverser la tendance et que l’on peut donner à la Ville les moyens d’agir. Ils veulent inscrire cette nouvelle législature sous le signe de la lutte contre le réchauffement climatique, du mieux vivre ensemble et d’une gestion publique saine et transparente.

img2392.jpg

Les Verts ont des objectifs clairs et concrets