Les banques chinoises ont prêté des centaines de milliards de dollars aux pays d’accueil des chantiers des « nouvelles routes de la soie ». Pourront-ils rembourser ?, s’interroge Jacques Gravereau, spécialiste du commerce extérieur, dans une tribune au « Monde ».

Lire l'article originel >>