Le groupe Novartis vient d’annuler ses investissements prévus en Inde, d’un montant qui n’a pas été précisé, mais qui pourrait se monter à plusieurs millions de francs. Le groupe pharmaceutique suisse a été freiné dans ses intentions à cause du rejet de son recours contre la législation indienne sur les brevets. En effet, la loi indienne n’accorde pas de brevet en cas d’amélioration mineure de médicaments existants. Novartis, qui voulait un changement de cette loi, juge que «ce verdict n’incite pas à investir». Médecins sans Frontières affirme qu’un tel changement empêcherait l’accès d’un grand nombre de personnes aux médicaments vitaux, l’Inde figurant parmi les principaux producteurs de génériques.

img5936.jpg

Novartis n’investira pas en Inde à cause du rejet de son recours contre la législation indienne sur les brevets