Nuit de la magie : Un plateau de renommée internationale pour une soirée inoubliable !

par | 17 Avr 2015

Pour la 5e année, le Nord-Isère accueillait le week-end dernier “La Nuit de la Magie”. ""Pour la première fois, ce grand spectacle s’est déroulé sur la scène du Médian à Saint-Quentin-Fallavier… sur deux jours ! Pour cette édition 2014, Nicolas Gan-jean, président du Karaté-Club de Bourgoin-Jallieu et créateur de la structure “Oratori Evénements” a de nouveau pleinement réalisé son rêve. Ce spectacle on le doit à sa passion pour la magie. Pour exhausser son vœu le plus cher, le Karaté-Club l’a suivi et tout le monde le soutient, y compris sa famille. Sinon, ce serait bien difficile.
La magie, c’est… magique. Une nouvelle fois, ce spectacle a fait rêver les grands et hypnotisé les plus jeunes. Des tours de magie, il y en a eu à la pelle. C’était grandiose. Il faut dire que les invités, tous de renommée internationale, étaient à la hauteur de l’événement. Et le public ne pouvait qu’être très reconnaissant envers Nico-las Ganjean. Mettre sur pied un tel événement suppose une ingénierie titanesque. Jeux de lumière et numéros synchronisés sont de rigueur afin que le public ne devine rien. La magie doit offrir un moment de féerie absolue.
Les spectateurs, estimés à 1200 personnes sur les deux jours, ont été d’autant plus émerveillés que certains se sont retrouvés sur la scène bien malgré eux ! Connus ou inconnus, ils se sont prêtés aux jeux des artistes. Certains sont restés sans voix… Sans doute cherchaient-ils le “truc”. Mais rien n’a été révélé, rien ne s’est dévoilé. Pour-tant, les premiers rangs étaient très proches de la scène. «C’est à n’y rien comprendre», comme on pouvait l’entendre dans la salle. Les spectateurs ont constitué un “bon public”, motivant les artistes. C’est tellement plus agréable quand le public adhère ! Car l’art de la magie est délicat. La moindre erreur peut créer la “faille” dans un numéro.
""Si Norbert Ferré en “Monsieur Loyal” était “royal”, les artistes qui ont suivi étaient d’un sacré calibre. Il y avait des habitués de la scène. Ceux qui vous “manipulent” et hop, ni vu ni connu, plus de cravate, de portefeuille, de montre, de portable et même… de clés ! Herbay Montana a notamment fait très fort. Le plateau était constitué d’artistes de renommée internationale, dont le meilleur ventriloque du moment, Christian Gabriel et son singe Freddy ! Ce fut un moment inoubliable et privilégié pour les enfants, petits et grands ! Il y avait  également un tandem de choc constitué par Tim Silver et son univers. Ce jeune magicien a bluffé le public. Il faut dire que la vitesse à laquelle il réalise son numéro est vraiment hallucinante. Il combine à des tours de magie à un rythme endiablé. Les gran-des illusions qu’il a présentées étaient d’un niveau de difficulté très élevé.
N’oublions pas le numéro sensationnel du manipulateur de colombes Charlie Mag. Et encore la maladresse à la fois contrôlable et incontrôlable de Jean-Jacques Arbiol. Lui aussi est unique en son genre. C’était un “loser” magnifique, original, burlesque. Un magicien de l’instant fugace. Une sorte de foutraque malicieux. C’était vraiment bluffant ! 
Le spectacle a tenu toutes ses promesses. Tantôt magiciens, humoristes, mystérieux, pickpockets ou jongleurs, les artistes se sont relayés sur scène pour le plus grand plaisir d’un public aux anges. Avec cette soirée parsemée d’étoiles et de mystère, Nicolas Ganjean a bien réussi son coup. Il aune fois de plus démontré que lorsque l’on a la volonté, on peut “déplacer des montagnes” pour le bonheur des habitants de tout un territoire. Comme quoi, on peut avoir accès a du beau et du grand spectacle sans avoir à monter à Paris !
Carole Muet
""""
""""
""""
""""
""""
 

2015-04-17

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Ouverture des stations : les clés du débat

« Il me semble impossible d’envisager une ouverture des stations pour les fêtes de fin d’année ». la phrase d’Emmanuel Macron n’en finit pas de faire couler de l’encre et d’agiter les réseaux. C’est dans ce contexte...

Lire la suite

Au Pipa, Patagonia et Pampa se côtoient

En attendant un tassement de la crise sanitaire, le Parc Industriel de la Plaine de l’Ain (Pipa) poursuit sa mission. Véritable poumon économique, il a inauguré “Patagonia”, un bâtiment locatif d’environ 1000 m2 de...

Lire la suite

Publicité

Pin It on Pinterest