Numérique : un centre de données de proximité à Annecy-le-vieux

par | 21 Sep 2018

En cours de création, la Société Coopérative d’Intérêt Collectif DRP 74 s’engage dans l’aménagement numérique des territoires avec des data centers reliés à de la fibre optique. Sa première opération est conduite sur le parc d’activité des Glaisins.

Inauguré le 20 septembre, le data center de proximité des Glaisins est installé dans un bâtiment discret. Dans un espace de 70 mètres carrés environ, il abrite deux containers isothermes offrant 14 emplacements possibles pour des collectivités, institutions, entreprises, prestataires de services informatiques et télécoms, etc. « Unique sur le marché, nos solutions de data center sur mesure sont le fruit de plusieurs années de recherche et développement.

Entièrement fabriquées en France, elles se distinguent par leur souplesse, leur simplicité de mise en oeuvre et leur modularité », souligne Cédric Ortéga (photo du haut), le fondateur de Modulo C. C’est en discutant avec les clients de sa précédente entreprise, Folder – une société de services informatiques basée à Poisy et revendue il y a deux ans –, que le dirigeant a décidé de se spécialiser dans la conception et la fabrication de data centers sur mesure. Basée à Moirans, en Isère, Modulo C a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de 1,7 million d’euros avec 8 salariés. En phase d’industrialisation, elle prévoit une forte croissance dans les années à venir.

Des programmes neutres et vertueux

Relié à un réseau de fibre optique de 3,7 kilomètres, le data center des Glaisins pourra évoluer en fonction de la demande. Il offre des services haute performance : cloud de proximité, sauvegarde de données, stockage à la demande, Internet haut débit et sécurisé, externalisation des systèmes d’information, etc. « La proximité est extrêmement rassurante pour les entreprises et les collectivités. Conjuguée à la mutualisation d’équipements, comme le groupe électrogène indispensable pour pallier d’éventuelles coupures électriques, elle permet de se positionner sur le marché avec des offres attractives, au juste prix », poursuit Cédric Ortéga.

Menée à bien en quelques mois, l’opération ancilevienne représente un investissement de l’ordre de 450 000 euros. Elle est la première portée par la société coopérative d’intérêt collectif (Scic) DRP (data réparti de proximité) 74. « En cours de constitution, cette société à but non lucratif est ouverte aux usagers, collectivités et fournisseurs qui souhaitent s’impliquer dans des projets d’aménagement numérique du territoire les plus neutres et les plus vertueux possible », explique Serge Neuman, son président (photo du bas). Inspirée par des démarches similaires, conduites dans la Loire et en Savoie, DRP 74 s’intéresse aux zones d’activité et territoires ruraux à l’écart des grands projets d’infrastructures.

Le data center de Savoie Technolac en panne

Le 24 mars 2017, la première pierre du data center de Savoie Technolac était posée pour une livraison programmée fin 2017. Le dossier de presse précise que le centre, équipé des dernières technologies, comprendra deux salles d’une superficie de 420 mètres carrés chacune, permettant l’installation de 150 baies. Des bureaux et une agence Xefi avec une vingtaine de salariés étaient également annoncés dans le cadre de cet investissement estimé à 10 millions d’euros au départ, 30 millions à terme.

Porté par la société SHD, filiale du groupe Xefi, avec une maîtrise d’ouvrage confiée à Mi Prom Tertiaire, le programme est aujourd’hui au point mort. Pourquoi ? Les explications des parties prenantes sont pour le moins évasives. Xefi indique simplement que l’opération est en stand-by mais va se débloquer, tandis que Savoie Technolac évoque des discussions avec deux opérateurs pour des projets plus petits.


Par Sophie Boutrelle

Cet article est paru dans votre magazine ECO Savoie Mont Blanc du 21 septembre 2018. Il vous est exceptionnellement proposé à titre gratuit. Pour retrouver l’intégralité de nos publications papiers et/ou numériques, et pour soutenir la presse, vous pouvez <a href= »https://groupe-ecomedia.com/abonnement/ » target= »_blank » rel= »noopener »>vous abonner ici</a>.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Next Summer : le business d’abord !

L’industrie de l’outdoor s’est rassemblée les 13 et 14 septembre à Albertville pour présenter les produits printemps-été 2022. Un salon qui se veut avant tout fédérateur post-crise. Après des mois d’interruption en raison de la crise sanitaire, le monde...

LIRE LA SUITE

Trialp se chauffe à l’huile usagée

La société savoyarde, spécialisée dans le tri et la valorisation des déchets, modernise sa plateforme de traitement des huiles, devenue obsolète. « Cette plateforme a été décidée il y a un an pour permettre à la fois d’améliorer les conditions de travail et la...

LIRE LA SUITE

Covid-19 : le passe sanitaire fait débat

Passe sanitaire oblige, les établissements de santé sont contraints de se réorganiser. Les syndicats s’inquiètent du manque de personnels. « Le passe sanitaire est un non-sens », s’insurge Angélique Neutens, secrétaire générale de la CGT au Centre hospitalier...

LIRE LA SUITE

Publicité

Pin It on Pinterest