L’évolution positive dans le commerce des voitures neuves a également des répercussions sur le commerce des voitures d’occasion. Malgré une chute de 14,6% enregistrée au cours du 4ème trimestre 2007, environ 3,3% de véhicules d’occasions de plus ont été enregistrés sur un nouveau détenteur qu’une année auparavant. Le résultat total de 758’423 changements de détenteurs a même dépassé les résultats au-dessus de la moyenne enregistrés au cours des années 1999 et 2000. Les bonnes occasions ont été une denrée rare en 2007.

Une fois de plus, le commerce des occasions s’est développé, régionalement parlant, de manière très différenciée, même si les ventes via Internent font de plus en plus disparaître ces différences régionales. Les clients choisissent leur voiture préférée au-delà des frontières régionales. Entre temps, Internet représente l’une des sources d’informations les plus importantes dans le commerce des véhicules d’occasions.

Ce sont les catégories des petites voitures et des SUV/Véhicules tout-terrain qui ont enregistré en moyenne les durées d’immobilisation les plus courtes (97 jours), suivi par les véhicules des catégories de classe Micro ainsi que de classe moyenne inférieure. La tendance des Vans compactes d’occasion s’est également poursuivie; les durées d’immobilisation pour cette catégorie ont baissées de 7,8% par rapport à l’année précédente.

img7628.jpg

Rétrospective 2007 positive sur le marché de l’occasion suisse.