Catarina Nessi est l’une de ces femmes qui sont des milliers voire des millions pour qui un jour tout bascule.

Pour elle comme les autres, le diagnostic tomba tel un couperet, en septembre.

Octobre vit le début de l’automne, mais aussi d’une lourde chimiothérapie et l’arrêt total de son activité professionnelle.

Du fond de son canapé, elle cherchait de l’aide, des idées. Elle laissait errer mon regard, comme on le fait dans pareille situation désespérée…

Puis elle vit son ordinateur, installé à ses côtés, près de son chat. Elle était peut-être malgré tout encore capable d’écrire!

Alors, comme on envoie des cartes postales, elle rédigea de courts textes pour ses proches. Elle était attendue de l’autre côté de l’écran. Le plaisir d’écrire réveillait la vitalité souvent anesthésiée par la chimie. Les mots suppléaient aux maux. La quête du verbe capable de traduire l’émotion transcendait les heures immobiles.

Ce livre magnifique est le partage intime et original du parcours d’une femme atteinte d’un cancer du sein. Il explore les relations nécessaires et ambiguës avec le corps médical, la famille, les amis, les voisins, Dieu, la nature…

L’émotion subtile et poétique de ce récit touchera à coup sûr tout être soucieux d’humanité.

Le Sein pèlerin, Editions Cabédita, 112 pp., Fr. 29.-.

En librairie ou sur www.cabedita.ch.

img18029.jpg

Le Sein pèlerin: Un magnifique récit pour espérer