Dans le cadre de la mauvaise conjoncture économique actuelle, le groupe zurichois Oerlikon a vu son chiffre d’affaires chuter de 7,4% à hauteur de 3,765 milliards de francs sur les neuf premiers mois de l’année. Les entrées de commandes ont quant à elles dégringolées de 16,9% par rapport à la même période de 2007 à 3,696 milliards de francs. Cette baisse s’explique par un recul des affaires dans les machines textiles et les semi-conducteurs. Vu la situation, la société de participations du multimilliardaire russe Victor Vekselberg va accélérer ses mesures d’économie dans les domaines des machines textiles. A noter également que pour l’ensemble de 2008, le groupe Oerlikon prévoit un recul de son chiffre d’affaires de l’ordre de 5 à 10%.

img10658.jpg

La conjoncture défavorable frappe le groupe zurichois Oerlikon.