Selon un projet de règlement des négociations de Doha présenté par l’OMC, les Etats-Unis doivent abaisser leurs subventions agricoles à moins de 16,2 milliards de dollars (19,5 milliards de francs) par an. Les pays émergents doivent de leur côté ramener leurs droits de douane industriels à moins de 23%. Un mois après l’échec de négociations à quatre (Brésil, Etats-Unis, Inde, UE) en Allemagne, l’OMC a présenté deux projets d’accord sur l’agriculture et sur les produits industriels, ayant pour objectif de boucler cinq années et demie de négociations sur la libéralisation du commerce mondial. Le texte sur l’agriculture demande aux Etats-Unis d’abaisser leurs subventions agricoles dans une fourchette comprise entre 66% et 73%, ce qui ramènerait l’enveloppe annuelle des agriculteurs américains entre 12,8 et 16,2 milliards de dollars. La dernière proposition américaine proposait de ramener ce budget à 22 milliards.

img5533.jpg

L’OMC a déposé un projet de règlement des négociations de Doha