"Or en Cash" : un concept en or né à  Corbelin pour une revente rapide, fiable et sécurisée

par | 19 Mar 2016

L’enseigne commerciale “Or en Cash”, leader sur le marché du rachat d’or ""et de métaux précieux, connaît une croissance fulgurante depuis sa création en 2009 à Corbelin. La deuxième boutique du groupe se situe à Bourgoin-Jallieu, le site berjallien étant également centre de formation. “Or en Cash” repose sur un concept clairement affiché : acheter des métaux précieux aux particuliers qui souhaitent monnayer cette valeur refuge. Le créateur de cette belle entreprise se nomme Christophe Gerber. Il est fils d’épiciers. Le commerce, il a ça en lui. Il n’avait que 22 ans lorsqu’il est devenu son propre patron en reprenant une épicerie à Corbelin. C’était en 2002. Depuis, sa carrière va crescendo. 
L’histoire a démarré suite à la perte d’une boucle d’oreilles. Christophe Gerber raconte : «Ma première cliente, c’était ma femme. Je suis actionnaire à 90 % de l’affaire et mon épouse Valérie à 10 %. Nous nous sommes lancés avec un ami bijoutier. Nous avons collecté une tonne d’or et une tonne d’argent sur la seule année 2014. Nous travaillons avec un fondeur Isérois qui retraite les métaux. C’est propre et écologique. Il faut savoir qu’une tonne d’or extraite, c’est 2,5 milliards de litres d’eau, soit la production de plus d’un an et demi de bouteilles d’eau dans le monde. »
Dans un contexte d’économie anémique, l’idée de renouveler les richesses séduit. Depuis la création de l’enseigne, le cours de l’or n’a cessé de s’accroître, menant “Or en Cash” à une croissance phénoménale avec 61 ouvertures de magasins en moins de trois ans et l’embauche de 78 personnes.
L’entreprise florissante ne se laisse pas abattre puisqu’en 2015, six nouvelles ouvertures sont prévues, dont deux en Rhône-Alpes à Albertville et Thonon-les-Bains, ainsi qu’à Chalon-sur-Saône, Bourges, Toulouse et Rennes. Ce sont dix nouveaux emplois qui seront créés à échéance.
Mais en 2014, le cours de l’or a connu une une stagnation, fixant son prix entre 30 000 et 31 000 euros le kilo contre une moyenne de 37 500 euros en 2013. En région Rhône-Alpes, “Or en Cash” dispose d’une bonne présence avec 15 boutiques, dont le chiffre d’affaires a atteint 5,121 millions d’euros en 2014, soit plus d’un quart du chiffre d’affaires national malgré les difficultés rencontrées par le cours de l’or.
A ce propos, Christophe Gerber confie : «Dans cette région, nous avons dépassé les 254 kilos d’or vendus pour l’année 2014.» Il s’agit d’un chiffre honorable, qui connaît cependant une chute de 24 % par rapport à 2013. Le PDG explique : «Entre 2013 et 2014, le cours de l’or a reculé en de 40 %. Ça clarifie le métier. On le fait parce qu’on aime le faire. C’est un bon business-plan. Un bon concept. Je suis surpris de ma réussite, d’autant que je n’ai qu’un Bac Pro comptabilité en poche. Je suis un autodidacte. Certes, je le reconnais, j’ai des facilités en gestion et j’aime les gens. Sur le secteur du Nord-Isère, vous pouvez trouver des boutiques “Or en Cash” sur les communes de Bourgoin-Jallieu, Corbelin, Morestel, Vienne et Voiron.»

Le sens du service
Numéro 1 en France du rachat d’or et de métaux précieux en boutiques, “Or en Cash” et ses équipes d’experts évaluateurs sont au service de tous les particuliers pour effectuer l’estimation de ses bijoux en or. Pour bien vendre son or, il est important de s’adresser à des experts qui sauront vous conseiller et vous accompagner dans les différentes étapes de la transaction. Par souci de transparence, les estimations réalisées par “Or en Cash” sont réalisées en votre présence. Une fois l’estimation acceptée et le principe de rachat or entendu, les objets revendus sont ensuite détruits devant vous pour certifier la fonte prochaine de leurs métaux précieux et annihiler toute possibilité de revente en l’état de ces biens.
Entreprise française soumise à la législation du droit français, “Or en Cash” veille au bon respect des lois en conservant notamment chacun des biens or, argent, évalués sur le sol français jusqu’à la fin de la transaction. En faisant le choix d’une implantation nationale, “Or en Cash” vous garantit de bien vendre votre or avec l’un des meilleurs tarifs de rachat du marché. Les experts qui procèdent à l’estimation vous permettent ainsi de vérifier que le prix du rachat de l’or est indexé sur le Cours officiel du Marché International de la Bourse de Londres du jour de l’estimation. Le professionnalisme de ses équipes d’experts évaluateurs, comme la précision et la transparence de sa méthode, assure à “Or en Cash” sa place de n°1 en France dans le rachat de métaux précieux et assure une bonne revente.
Christophe Gerber conclut : «Nous sommes très prudents. Nous ne gardons rien dans les boutiques. Quant au profil des vendeurs, je dirai que dans 90 % des cas, ils n’ont pas besoin d’argent. C’est un peu comme le “baby cook”, le robot cuiseur mixeur. C’est lorsque l’on n’en n’a plus besoin qu’on le vend. Généralement, le public féminin se situe dans la tranche des 35-50 ans. Il s’agit d’une génération de recycleurs. L’argent issu du rachat de métaux précieux est réinjecté dans des projets comme l’achat d’un appartement ou d’une voiture. Lorsque la personne est réticente à la vente, on ne fait pas le rachat. C’est à nous de voir ce qui est le mieux pour le client. Il y a une part de psychologie dans ce métier.»
C. Muet


2016-03-19

Découvrez également :

1 semaine pour 1 emploi : l’opération nord-iséroise maintenue à Villefontaine

Organisé du 1er au 9 octobre en région Auvergne-Rhône-Alpes, l'événement se donne pour objectif de répondre à la crise économique tout en s'adaptant aux risques sanitaires. En Isère, en combinant rendez-vous physiques et digitaux, ce ne sont pas moins de 16 événements...

Marie-Pierre Montoro-Sadoux à la tête de Chambéry-Grand Lac économie

Première adjointe au maire d’Aix-les-Bains et conseillère régionale, Marie-Pierre Montoro-Sadoux  succède à Xavier Dullin à la présidence de Chambéry- Grand Lac économie. Lancé en 2017, le syndicat mixte œuvre au développement économique du territoire....

Votations : un vent progressiste souffle sur Genève et la Confédération

Rejet de l’initiative dite « de limitation » de la libre circulation, adoption d’un salaire minimum et d’un véritable congé paternité, initiative en faveur d’une nouvelle mobilité… Les Suisses s’ouvrent franchement au progrès social. Les résultats des votations du...

Crise : vers un retour anticipé à la normale

Patrick Croissandeau, directeur de la Banque de France dans l’Ain, a fait le point sur les dernières prévisions, plus favorables en septembre qu’en juin.  « Par rapport aux différents scénarios envisagés, nos pré­visions de septembre compa­rées à celles de...

Sportivement, économiquement, la JL rebondit

Pas d’équipe sans leader, pas de leader sans équipe ! Les 4e rencontres du leadership de la JL bourg basket ont étudié sportivement le sujet, tout en lançant la saison. À la JL Bourg Basket, la saison 2019-2020 qui s’est achevée pré­maturément à la 25e journée avec le confinement, c’est l’histoire de la bouteille à […]

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.