L’expédition Antarctica progresse très bien à travers les Etats-Unis. Là-bas, Evelyne Binsack est fascinée par les splendides paysages qui l’entourent: de gigantesques étendues, des contrées désertes – la nature à l’état pur. Evitant délibérément les grandes villes sur son trajet, la sportive suisse de l’extrême rencontre toujours dans les petites agglomérations beaucoup de serviabilité. Le panorama imposant du Grand Canyon la récompense de ses efforts et la motive pour la prochaine étape visée: d’ici début décembre, elle entend arriver à hauteur de la métropole de Los Angeles, dont la latitude est de 36 degrés. Le Mexique doit suivre en février. Evelyne Binsack pense fêter son 40ème anniversaire, le 17 mai 2007, vraisemblablement quelque part dans les montagnes du Pérou. Le but – le pôle sud -, Evelyne Binsack voudrait l’atteindre le 20 janvier 2008.

img1701.jpg

Evelyne Binsack