Outdoor Sports Valley : « Nous devons engager notre transition »

par | 17 Sep 2021

Le 9 septembre à Talloires, le cluster a dressé un bilan de l’année 2020 et annoncé ses grands chantiers.

« La planète brûle, on doit faire quelque chose ensemble, et c’est maintenant », c’est par ces mots que Benjamin Thaller, directeur exécutif du cluster Outdoor Sports Valley (OSV), a débuté l’assemblée générale. Avec, comme attendu, des projets forts pour demain répondre aux enjeux environnementaux et accompagner les membres du cluster dans leur transition écologique. Et dans ce domaine, OSV, qui a réalisé son bilan carbone, entend être un accélérateur.

« Nous allons intensifier nos efforts en fournissant des outils et un guide spécifique à nos adhérents. L’innovation collaborative va nous y aider », détaille son président Patrick Giraudon, convaincu de l’urgence de s’engager dans un nouveau modèle. À la demande expresse aussi des détaillants et des consommateurs. Dans ce sens, une feuille de route sera présentée dans les prochains mois. Et ce n’est pas tout. La promotion des pratiques sportives et durables sera menée de front, via un programme « Outdoor circuits courts » en lien avec les territoires.

Une industrie outdoor résiliente

Côté chiffres, l’association compte désormais 504 adhérents, dont 268 marques et détaillants, 193 prestataires… et 27 réseaux et partenaires. Des chiffres en constante progression. Le total du bilan s’élève à 1,2 million d’euros avec un résultat net positif à l’équilibre. Pour 2021, OSV prévoit un budget qui devrait s’établir à 1,5 million et un résultat prévisionnel de 6 867 euros voire plus, sous réserve de la reprise des salons.

Après avoir évoqué les principales actions menées en 2020 sur fond de crise sanitaire, qui a fragilisé l’ensemble de la filière outdoor, Patrick Giraudon a rappelé que 42 entreprises ont fait l’objet d’un accompagnement spécifique « ce qui a nécessité de faire bouger les lignes (sous-entendu aussi celles du budget) et de faire preuve d’agilité. » Par ailleurs, une trentaine a bénéficié du fonds d’aide à l’investissement, abondé par la région Aura.

S’agissant du contexte actuel, l’état d’esprit est positif après un été plutôt favorable bien que teinté d’incertitudes en raison des retards dans les transports, de la hausse des prix des matières premières et de la pénurie de certains composants qui ne manquent pas d’inquiéter la profession, alors que les commandes repartent à la hausse.


Photo à la Une – crédit OSV/David Malacrida

Patricia Rey

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Salon mécaplastronique © JJ

Besoin de normes pour la plastronique

Plusieurs industriels se sont accordés sur le manque de structuration du secteur, lors du salon Mecaplastronic Connexion, le 13 octobre à Ainterexpo. «Il est important de préciser que la plastronique n’est pas une discipline concurrente de l’électronique...

LIRE LA SUITE

© Marco Del Torchio - Adobe Stock

Le hashtag fait son festival à Ainterexpo

La première édition du Hashtag festival ouvrira ses portes à Ainterexpo samedi 23 octobre, pour deux jours de totale immersion dans le digital et ses déclinaisons. «Le mot hashtag, c’est le lieu qui permet d’échanger sur la toile nos passions, nos sujets...

LIRE LA SUITE

Publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

ANNONCES LÉGALES WEB

Consultez les annonces légales publiées sur notre site habilitées par la Préfecture >>

VENTES AUX ENCHÈRES

Consultez nos ventes aux enchères immobilières >>

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

3.50€ pour 1 semaine
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS

Pin It on Pinterest