Les Alpes font partie des motifs privilégiés de l’iconographie suisse et constituent depuis le 19e siècle l’un des thèmes phares de la photographie panoramique. Le visiteur se laissera fasciner par ces images uniques tirées des fonds du Musée national suisse et de collections privées. L’exposition passe en revue les grandes avancées techniques de la photographie panoramique, autour d’Adolphe Braun, Emil Ganz et Emil Schulthess, jusqu’à la révolution numérique.

Pas à pas, les photographes ont élargi le panorama: grâce aux continuelles innovations techniques, ils ont pu saisir des chaînes de montagnes toujours plus imposantes des Alpes suisses: La prise de vue à 360° reste la performance de pointe dans ce domaine.

Le parcours de la rotonde panoramique est l’un des moments forts de l’exposition: des prises de vue des plus hauts sommets de Suisse y sont projetées sous forme de panoramas à 360 °d’une extrême netteté et sans raccord.

Voler de sommet en sommet : grâce à la technique numérique, c’est devenu possible. Des jumelles ont été placées sur l’un des belvédères de la rotonde, et l’illusion est parfaite. Un capteur enregistre chaque mouvement de la tête, en fonction de quoi le zoom se déplace dans le champ de vision.

Les images assemblées par ordinateur (stitching) sont l’oeuvre de l’alpiniste Mathias Taugwalder. Il gravit les sommets comme le faisait autrefois son arrière-arrière-grand-père, Peter Taugwalder, qui survécut au drame de la première ascension du Cervin par la cordée d’Edward Whymper.

Les panoramas alpins sont un régal pour les yeux des visiteurs et des visiteuses, qui se laissent ainsi surprendre par une expérience visuelle hors du commun.

DU 4 AOUT 2007 AU 3 FEVRIER 2008, FORUM DE L’HISTOIRE SUISSE, SCHWYTZ

img5678.jpg

Vue sur le massif de la Bernina