Pâques: 100% chocolat

par | 23 Mar 2008

C’est parce que le chocolat est l’un des aliments les plus appréciés à travers le monde qu’il a sa place dans de très nombreuses occasions.

Pâques en est un des meilleurs exemples.

La coutume d’offrir des œufs au début du printemps remonte à l’Antiquité. Dans de très nombreuses cultures, les œufs sont symbole de fécondité et de renouveau. Des siècles plus tard, cette tradition est toujours célébrée.

Il y a environ 5’000 ans, les Perses offraient déjà des œufs… de poule comme cadeaux porte-bonheur pour fêter le printemps! Les Romains, qui eux aussi leur prêtaient d’heureux effets, en cassaient le jour du printemps pour purifier l’atmosphère.

C’est réellement à partir du XIIIe siècle que les premiers œufs peints firent leur apparition en Europe. A l’origine coloriés en rouge et décorés de devises ou de dessins, les œufs de poule s’échangeaient à l’occasion de la fin du Carême, symbolisant ainsi la fin des privations de l’hiver.

A partir de la Renaissance, les œufs de poule furent remplacés par des œufs en or dans les cours de souverains européens. Décorés de métaux précieux, de pierreries et même de peintures de célèbres artistes, ces objets connurent leur apogée avec les célèbres œufs de Fabergé à la cour de Russie, à la fin du XIXe siècle.

Aujourd’hui, les œufs de Pâques sont en chocolat. Beaucoup plus gros et délicieux, ils ravissent petits et grands. Cette tradition, présente dans de nombreux pays, est relativement récente. Les moulages en chocolat ont fait leur apparition durant la première moitié du XIXe siècle, grâce aux progrès d’affinage de la pâte de chocolat et à la mise au point des premiers moules en fer étamé et argenté.

Antioxydant par excellence, le chocolat a le pouvoir de nous défendre contre les attaques oxydatives des radicaux libres, produits entre autres par notre alimentation, phénomènes impliqués dans le vieillissement, les maladies cardio-vasculaires et les cancers.

img8515.jpg

Sans chocolat, Pâques ne serait pas aussi gourmand…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Migros, toujours plus gros

Le groupe coopératif suisse Migros enregistre, en 2020, une croissance de son chiffre d’affaires consolidé de 4 %, ce dernier s’établissant à 29,82 milliards de francs (MdCHF ; 27,68 Md€). Dans le détail, si...

Lire la suite

Publicité

Pin It on Pinterest